Communiqué

De Village: Test-Achats réclame près de 800.000 euros à titre de dommage pour les supporters

10 mars 2017

Dans son jugement du 23 décembre 2016,  le juge pénal a condamné aussi bien l’Union Royale Belge des sociétés de Football-Association que Sun Reizen en leur qualité d’organisateurs de voyage dans le dossier du camping De Village. Test-Achats, qui s’était constituée partie civile au nom de plus de 200 supporters, appelle tous les supportes ne s’étant pas encore manifestés à le faire avant le 31 mars. Après cette date, l’organisation de consommateurs demandera une fixation d’audience auprès du tribunal pour qu’il statue sur le dommage de toutes les personnes s’étant manifestées.

Les supporters dupés

Petit rappel des faits: lors de la Coupe du Monde de football de 2014, beaucoup de supporters belges ont décidé de séjourner au camping DeVillage. Ceux-ci avaient, en effet, été séduits par la présentation du camping spécialement dédié à l’accueil des supporters belges, qui leur avait été faite par la firme SUN REIZEN NV en collaboration avec la Fédération Royale Belge du Football. Le camping devait être un camping de luxe, d’où les prix élevés, où les supporters se trouveraient dans les meilleures conditions possibles pour supporter les Diables Rouges. Cependant, le camping DeVillage était vraiment loin d’être le camping de luxe promis : des douches sans eau chaude et trop peu nombreuses, des toilettes sales, des bacs à lessive hors d’usage, l’absence de Wi-Fi pour contacter leurs proches restés au pays, le manque d’électricité, des petits déjeuners sans café avec pour unique choix entre du pain avec du fromage ou du jambon, une plage qui n’avait de privé que le nom, … Cerise sur le gâteau : le camping ne disposait même pas de la licence de la part des autorités locales et était donc, par définition, illégal.

 

Victoire au pénal !

Certains supporters lésés ont introduit une plainte au pénal. Test-Achats s’est constituée partie civile au nom de plus de 200 supporters dans cette affaire. Le juge a condamné les deux organisations en leur qualité d’organisateur de voyage au paiement des amendes légalement prévues, soit 3.000 euros par organisation. Concernant les intérêts civils, le juge a condamné les deux parties au remboursement des sommes déboursées ainsi qu’une indemnisation de leur dommage moral fixé à 350 euros.

 

Suites de la procédure

La prochaine étape, c’est une demande de fixation d’audience devant ce même tribunal pour qu’il statue sur leur dommage des personnes représentées par Test-Achats. Toutes les personnes qui ne se sont pas encore manifestées auprès de l’organisation et qui souhaitent participer à la procédure peuvent le faire via le numéro de téléphone 02 892 37 08  avant le 31 mars. Les consommateurs sont invités à transmettre : leur bon de commande du voyage, la facture du voyage ainsi que la preuve de paiement, si le transport a été effectué séparément, le prix d’achat du ticket d’avion, ainsi que tous les frais supplémentaires tels que frais d’hôtel, téléphone, etc. Pour pouvoir être représenté par Test-Achats dans le cadre de cette procédure judiciaire, il faut être ou devenir membre de l’organisation jusqu’à la fin de la procédure.

Vu l’appel introduit le 17 janvier 2017 contre le jugement par l’Union Belge de Football et Sun Reizen, Test-Achats envisage d’introduire une demande de saisie-conservatoire auprès de (l’une de) ces parties pour s’assurer que les supporters seront effectivement indemnisés en cas de victoire en appel. Le montant total réclamé par l’organisation de consommateurs s’élève en effet à près de 800.000 EUR. L’organisation note que Sun Reizen a déjà réservé 172 850 EUR à cette fin dans ses comptes annuels.

Accès presse

Pour avoir accès à tous les contenus en tant que journaliste, nous vous demandons de nous envoyer un e-mail.