Communiqué

Défense de consommateurs: 2021, nos chantiers

01 janvier 2021

Nous avons engrangé de nombreuses victoires l’an dernier. Et nebaisserons pas les bras en 2021. Voici des combats encore à mener. Pour vous.

Facture énergétique: trop chère, encore et toujours

Savez-vous que les familles belges paient chaque année 245 € de plus que la moyenne européenne ? La facture d’électricité des Belges est parmi les plus chères d’Europe, et ce triste record est majoritairement imputable à la hausse des tarifs de réseau et des taxes, année après année (+ 66 % de la facture globale depuis 2007). Pour vous aider à faire des économies, nous avons créé une plateforme (www.taillepourvous.be).  Ce nouvel outil permet de déterminer rapidement le top 3 des meilleurs contrats pour vous, selon votre profil.
 
Régulièrement, et cette année encore, nous continuerons de plaider pour que les taxes, redevances et le financement des mécanismes de subvention soient supprimés de la facture. Celle-ci doit en revenir à son essence même : couvrir le coût de l’électricité et son acheminement. Or, l’énergie ne constitue qu’un quart de la facture à l’heure actuelle. Nous avons plusieurs pistes constructives.
 
Et le nucléaire ? Le calendrier de sortie est confirmé. Nous la réclamons depuis dix ans. Mais ce n’est pas une mince affaire: l’atome couvre encore environ 50 % de nos besoins. Or, force est de constater que rien n’est prêt pour sa succession. Le mécanisme destiné à subventionner les centrales au gaz n’a pas encore reçu l’aval de la Commission européenne, qui y voit une aide d’État. Une fois cet aval obtenu, il resterait 5 ans pour construire les centrales (entre 3 et 5).
 
Le financement de la transition énergétique est difficilement quantifiable. Nous craignons qu’il ne soit reporté sur la facture des ménages. Avec ou sans nucléaire, il doit s’effectuer de façon transparente, en préservant le pouvoir d’achat.

Accès presse

Pour avoir accès à tous les contenus en tant que journaliste, nous vous demandons de nous envoyer un e-mail.