Dossier

Décès: à qui ira l'argent de votre assurance-vie?

15 juin 2018
deces-a-qui-ira-l-argent-de-votre-assurance-vie

15 juin 2018

Cela fait déjà un petit temps maintenant que vous avez conclu une assurance-vie ? Pensez alors à vérifier que le bénéficiaire qui y est désigné correspond toujours à vos souhaits.

Introduction

Si vous avez conclu une assurance-vie individuelle et décédez avant l'échéance finale du contrat, un capital donné reviendra à la personne/aux personnes que vous aurez désignée(s) comme bénéficiaire(s) en cas de décès.

Mais personne, dans sa vie, n'est à l'abri de l'un ou l'autre changement : vous pouvez ainsi vous remarier ou établir un testament pour que votre succession aille à une autre personne que vos héritiers légaux, un de vos enfants peut décéder, ... Suite à ces événements, le bénéficiaire désigné dans votre assurance-vie pourra éventuellement ne plus correspondre à vos souhaits.

Il est également important de savoir qu’en vertu d'un changement de loi intervenu en 2012, la répartition du capital si les bénéficiaires désignés sont les héritiers légaux se fera selon de nouvelles règles.

Vous avez donc tout intérêt à vérifier qui vous avez désigné à l'époque comme bénéficiaire et à vous demander si le règlement prévu vous convient toujours. Faites au besoin adapter la clause bénéficiaire avant qu'il ne soit trop tard.

Qu’en est-il en cas d’assurance groupe ?

Dans le cas d’une assurance groupe, vous n’avez souvent pas la possibilité de choisir le bénéficiaire. Votre employeur est le preneur d’assurance puisque c’est lui qui a conclu le contrat. Le règlement de pension annexé vous apprendra qui est le bénéficiaire et s’il est possible de le modifier (si c’est le cas, cela doit être expressément précisé).

Souvent une clause fixe, à laquelle on ne peut pas déroger, détermine les bénéficiaires dans cet ordre : le conjoint ou le cohabitant légal ; les enfants ; les parents ; les héritiers légaux ou la succession. Dans ce cas, il est donc préférable que le partenaire avec qui vous cohabitez “ de fait “ ne puisse être le bénéficiaire de votre assurance-vie!