News

Verres optiques : les opticiens entretiennent le flou

28 juillet 2015
verres optiques

28 juillet 2015

Dur moment, celui du paiement de vos nouvelles lunettes, surtout s’il s’agit de verres progressifs, encore plus coûteux. S’informer des différences de qualité et de prix est donc fortement indiqué mais loin d’être simple. D’après notre enquête, les opticiens n’éclaircissent pas vraiment la vue des consommateurs sur leurs produits.

Avez-vous des questions au sujet de l’achat de lunettes ?
  • Contactez notre ligne santé au 02 542 33 93 du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et 13h à 17h, le vendredi jusque 16h.

Des différences de prix énormes

Des lunettes multifocales possèdent des verres qui combinent toutes les visions (de loin, de près et intermédiaire) en un seul verre. Les différences de prix entre les différents types de verres progressifs sont énormes, allant de quelques centaines d’euro jusqu’à plus de 1000 €. Tous ces verres offrent une bonne correction, mais un confort visuel et une vitesse d’adaptation parfois différents, auxquels tout le monde n’est pas sensible de la même façon. C’est au client de décider s’il est prêt à payer plus cher pour un éventuel supplément de confort.

Des lunettes pour voir quoi ?

C’est pourquoi il est important de s’informer sur les différents types de verres et sur leur prix. Pour bien conseiller le porteur de lunettes, l’opticien doit aussi s’enquérir de ses activités. Si l’utilisateur ne lit pas ou utilise peu l’ordinateur, par exemple, il sera beaucoup moins sensible aux éventuelles différences entre les types de verres. Pourtant, lors de notre visite dans 89 magasins d’optique, seuls 21 opticiens (24%) ont posé des questions sur les activités de notre fausse cliente. Et leur avis change du tout au tout : certains relativisent les différences entre les sortes de verres, d’autres soulignent leur importance.

Information lacunaires

Point notable : les opticiens n’ont fait aucune proposition dans les différentes classes de prix, laissant entendre qu’ils conseillaient les verres les moins chers. Dans plus de la moitié des magasins d’optique, la moindre proposition coûtait plus de 600 € pour deux verres. Et dans environ 20 % des cas, l’opticien ne proposait que des verres de la catégorie ultrapersonnalisée dont les prix vont de 900 à 1100 €. Seul 1/5 des opticiens a fourni des informations sur le coût et la qualité des différents traitements (amincissement et traitement de surface).

Comparaison impossible

Comparer les prix entre les différents magasins d’optique est hélas quasiment impossible. Pour ce faire, les informations que l’opticien inscrit sur papier au sujet de la marque, du type de verre, de l’amincissement et des traitements sont trop imprécises. Seuls 8% des magasins où nous sommes allés ont donné les éléments nécessaires pour pouvoir effectivement comparer les prix. 

Il y a d’ailleurs un même manque de transparence chez les fabricants de verres : seul 1 fabricant contacté sur 8 était prêt à nous fournir son catalogue de types de verres avec les prix indicatifs.


Imprimer Envoyer par e-mail