Dossier

Amplis home cinéma : conseils et résultats de tests

09 janvier 2014
Ampli home cinéma

09 janvier 2014

Un bon ampli home cinéma doit combiner essentiellement trois qualités : un rendu sonore fidèle et enveloppant, une grande polyvalence et des performances techniques solides. Le tout au prix le plus juste. Consultez aussi les résulats de notre test.

Introduction

Que vous soyez fan de comédies romantiques, de thrillers, de science-fiction ou de concerts, un système home cinéma digne de ce nom est capable de vous plonger au cœur de l’action, tandis que vous êtes confortablement installé dans le canapé de votre salon. Bref, c’est l’expérience audiovisuelle comme au cinéma, sans vous déplacer.

L’ampli home cinéma, sujet du présent article, se situe au cœur de ce système : d’un côté, il traite les signaux audiovisuels qu’il reçoit de vos sources (décodeur TV, lecteur Blu-ray, tablette, PC, console de jeux, etc.), et de l’autre, il envoie l’image sur votre écran (TV ou via un projecteur) et le son (amplifié) vers vos enceintes acoustiques.

Combien d’enceintes ? Le mode home cinéma classique en prévoit trois situées devant vous (deux principales et une centrale), deux derrière pour les effets d’ambiance, plus un caisson pour restituer les fréquences graves avec un impact maximum, histoire de faire "trembler" vos murs. D’où la dénomination 5.1, aussi appelée surround, car le son enveloppe littéralement le spectateur.

Les amplis 7.1, qui sont plus chers en moyenne, permettent le surround avec 7 + 1 enceintes, ou alors (au choix) le 5.1 plus l’alimentation d’une paire d’enceintes supplémentaires, que dans la plupart des cas vous pouvez installer dans une autre pièce de votre demeure (chambre, bureau, salle de bain…) et piloter séparément.

Les meilleurs appareils combinent essentiellement "3.1" qualités : polyvalence via une connectique riche, belles performances techniques et raffinement sonore …le tout rapporté au prix, bien évidemment.