News

Smartphones: même pour le très haut de gamme, nous déconseillons l'assurance

04 octobre 2017
assurance gsm

04 octobre 2017
Ce type d'assurance présente un coût excessif par rapport à la qualité de la couverture proposée et au nombre d'exclusions. Au final, pas sûr du tout que vous soyez indemnisé…

 Votre smartphone s'est avéré trop vite inutilisable?

Chères réparations

Un exemple parmi d'autres du montant que le détenteur d'un smartphone très haut de gamme doit débourser en cas de dommage non couvert par la garantie. Pour un iPhone 8, Apple réclame 201€ pour la réparation d'écran uniquement, 451 € pour des dommages qui ne se limitent pas à l'écran. Le prix d'achat de ce type d'appareil flirte ou dépasse désormais les 1000€ (iPhone 8 Plus à partir de 919€, Samsung Galaxy Note 8 à partir de 999€ en attendant le "petit" dernier, l'iPhone X facturé à 1159€) et le coût des réparations suit la même courbe.

Primes trop élevées

Face à pareille inflation, la question de l'assurance de ces bijoux de technologie revient sur la table. Le jeu en vaut-il la chandelle? La police que l'on vous propose en magasin mérite-t-elle d'être souscrite? Pour nos spécialistes assurances, la réponse est clairement non. Pour deux raisons au moins. Primo, le coût de la prime, qui dépasse largement la centaine d'euros (on parle d'une assurance annuelle de 229€ pour l'iPhone X!), est disproportionné par rapport au prix de l'appareil. C'est comme si vous assuriez une voiture de 20000€ pour 4 000€ par an. Secundo, la mauvaise qualité des couvertures proposées et les nombreux critères d'exclusion. En pratique, cela signifie que si vous rencontrez un (gros) problème, il n'est pas sûr du tout que l'assurance couvre le dommage.

Que faire alors? Bien prendre soin de sa Rolls de la mobilophonie, ce qui ne coûte rien en soi. Et la protéger avec une coque, un étui ou une housse, ce qui ne coûte que quelques dizaines d'euros.