Dossier

Surfez en toute sécurité à l'étranger

19 juillet 2018

19 juillet 2018
L’accès gratuit à internet en vacances est souvent pratique, surtout dans un pays hors de l'Union européenne où les frais de roaming sont souvent très élevés. Mais la prudence est de mise, car les utilisateurs de réseaux wifi publics sont la proie rêvée des hackers. Quelques conseils pour vous protéger.

A l'hôtel, au bar de la plage, à l'aéroport… Il est fort probable qu'à un moment ou à un autre, vous vous connectiez à un réseau wifi gratuit. Mais mieux vaut prendre quelques précautions. La mise à jour régulière de vos appareils mobiles et de votre ordinateur est une mesure importante. Mais ce n'est pas la seule !

1. Hotspot gratuit ? Soyez vigilant !

Ne vous connectez pas trop vite à un réseau public (hotspot). Prenez le temps de demander au fournisseur de ce hotspot (ex. l'hôtel) le nom exact de son réseau. Certains pirates informatiques n'hésitent pas à créer leurs propres hotspots et à leur donner un nom 'logique'. Cela leur permet d'intercepter les informations envoyées et reçues par les utilisateurs de leur hotspot.

2. Ne vous connectez pas automatiquement

Une fois que votre appareil s'est connecté à un réseau wifi, il s'y reconnectera automatiquement par la suite. Malheureusement, vous risquez que votre appareil se connecte à un hotspot factice baptisé du même nom.

Sur les appareils Android ou Windows, vous pouvez supprimer les réseaux enregistrés, tandis que sur iOS, vous pouvez faire 'oublier' un réseau, mais uniquement lorsque vous y êtes connecté. Une autre option consiste à désactiver le wifi lorsque vous ne l'utilisez pas.

3. Méfiez-vous des tablettes et ordinateurs publics

Il arrive que l'hôtel ou l'aéroport propose des ordinateurs ou des tablettes. Mais attention : ces appareils sont une cible facile pour les hackers ! A l'aide de logiciels malveillants et de 'keyloggers' qui enregistrent tout ce que vous tapez sur le clavier, ils peuvent dérober vos identifiants, vos mots de passe et vos données de paiement.
Il est donc déconseillé d'effectuer des paiements, voire de vous identifier sur vos comptes.

Et si vous devez le faire quand même, notamment pour consulter vos e-mails, n'oubliez surtout pas de vous déconnecter avant de fermer la fenêtre de votre navigateur et d'effacer votre historique de navigation.

Vous pouvez également surfer en mode privé de façon à ce que votre historique de navigation et vos données d'identification ne soient pas enregistrées dans votre navigateur. La plupart des navigateurs offrent cette possibilité ('fenêtre de navigation privée' dans Firefox, 'fenêtre incognito' dans Chrome, 'InPrivate' dans Edge).

4. Evitez les transactions sensibles

Il n'est jamais prudent de consulter des informations confidentielles (ex. votre compte en banque) ou des transactions sensibles (ex. un paiement) via un réseau wifi public. En cas de nécessité, utilisez plutôt votre connexion de données mobiles (3G/4G).

Si vous surfez en dehors de l'UE, vous tombez en dehors des tarifs de roaming d'usage. Pour éviter des frais exorbitants, achetez de la 'largeur de bande' supplémentaire chez votre fournisseur ou une carte sim chez un fournisseur local.

5. Faites savoir à votre ordinateur que vous utilisez un réseau public

Si vous vous connectez à un réseau wifi public, veillez à ce que personne n'ait accès à vos fichiers.

  • Lors de la connexion, Windows 7 vous demandera s'il s'agit d'un réseau domestique, public ou professionnel. Sélectionnez 'Réseau public' pour tous les réseaux auxquels vous vous connectez pendant vos vacances. Ainsi, vous limiterez les options de partage et personne ne pourra accéder aux fichiers sauvegardés sur votre ordinateur.
  • Avec Windows 10, tout nouveau réseau est d'office considéré comme un réseau public.
  • Sur un Mac, rendez-vous sur Préférences Système > Partage et désactivez Partage de fichiers et autres services afin de priver toute autre personne d'accéder à votre ordinateur lorsque vous surfez via un réseau public. Rendez-vous sur Préférences système > Sécurité et confidentialité > Coupe-feu et activez le pare-feu. Veillez à ce qu'il le soit en permanence. Cliquez sur Options de coupe-feu et cochez Mode furtif.