News

Mes données m’appartiennent!

08 mai 2017
Mes données my data

08 mai 2017
Aujourd’hui, nos données personnelles rapportent beaucoup d’argent aux entreprises. Pour ces raisons, nous leur lançons un appel afin qu’elles respectent les données personnelles et la vie privée de chacun. En tant que consommateur, vous pouvez obtenir une juste part du profit réalisé sur base de ces données. Signez notre manifeste!

Peut-être l'ignorez-vous, mais l’utilisation et le commerce de vos données personnelles, c'est un big business. Google, Facebook, Twitter et bien d’autres sont impliqués dans la collecte et la conservation des données personnelles de leurs clients.

Certains le font pour envoyer des publicités ciblées, d’autres sont plutôt spécialisés dans la collecte de ces données afin de les vendre aux entreprises qui veulent atteindre un public spécifique.

Données personnelles revendues et échangées : l’exemple de Proximus

Prenons l’exemple de « MyAnalytics » de Proximus. Avec cette application, Proximus peut savoir où se trouve un téléphone mobile et peut à tout moment de la journée retranscrire sur une carte les déplacements des personnes. La carte SIM indique encore de quelle région ou de quel pays vient l’utilisateur.

Les services touristiques, les organisateurs d’événements et les responsables marketing peuvent ainsi savoir de quelle région ou de quel pays viennent les visiteurs, afin qu’ils puissent envoyer des promotions ciblées. Ainsi, la localisation et les informations du profil stockées par Proximus sont transformées et revendues.

L’opérateur n’a pas demandé d’autorisation, ne donne pas accès aux consommateurs à ses propres données et ne propose aucun partage de bénéfice au client sur la rentabilité de ses données personnelles. Cela doit changer!

La nouvelle réglementation européenne sur les données et la vie privée

En mai 2018, une nouvelle réglementation entrera en vigueur et devrait avoir de nombreux effets positifs :

  • Une meilleure protection de la vie privée,
  • Un meilleur contrôle du citoyen sur ses données,
  • Un renforcement du système de surveillance et des sanctions en cas de violation,
  • Les produits et les services, comme les smartphones et les applications mobiles, devront appliquer automatiquement un niveau élevé de la protection de la vie privée et de la sécurité.

Signez avec nous notre manifeste pour demander aux entreprises d’appliquer et de respecter correctement cette réglementation.

Signez le manifeste « Mes données m’appartiennent ! »

Les consommateurs doivent recevoir une part de la plus-value!

La valeur globale de l’économie des données au sein de l’UE atteindrait en 2020, selon des estimations, plus de 700 milliards d’euros (4 % du PIB). Une grande partie de ces données est produite par nous, les consommateurs. Les nouvelles entreprises prospèrent grâce aux données générées par les utilisateurs. Il est donc juste que les consommateurs reçoivent une part équitable du gâteau. L’économie de données devrait se concentrer sur des services qui offrent une meilleure réponse aux besoins réels des consommateurs. Naturellement, ils ne doivent pas porter atteinte aux droits et libertés fondamentaux des citoyens.

Signez avec nous notre manifeste afin d’exiger, en tant que consommateur, un rôle pro-actif et central dans le marché des données!

Signez le manifeste « Mes données m’appartiennent ! »