Dossier

Formats du son home cinéma

24 juillet 2007
Formats du son home cinéma

24 juillet 2007

Sur l'étiquette d'un DVD ou d’une cassette vidéo VHS se trouve une indication du codage audio qui est utilisé. Quelles sont les différences entre Dolby ProLogic, Dolby Digital ou DTS ? Comment s'y retrouver dans ce jargon ?

Dolby ProLogic

L’information sonore des cassettes vidéo est transmise à l'ampli par 2 canaux analogiques qui peuvent avoir été codés en Dolby ProLogic I ou II (version améliorée avec une meilleure séparation des canaux). Les signaux codés doivent être scindés par un décodeur dans l'ampli avant d’être envoyés aux différents haut-parleurs (5 ou plus).

Dolby Digital 5.1 ou DTS

En ce qui concerne les DVD, l'ampli reçoit le son sous forme de signaux numériques, qui peuvent avoir été codés entre autres en Dolby Digital 5.1 ou DTS. Dans ces deux formats, les 6 canaux destinés aux différents haut-parleurs ont été enregistrés de façon numérique sur des pistes séparées. Le décodeur ne doit donc plus scinder les canaux avant de les envoyer aux haut-parleurs. Il va de soi que cette technique de codage améliore la qualité du son. Le DTS restitue un son encore légèrement meilleur grâce à un taux de compression moins élevé. Attention, le format DTS n’est pas disponible sur tous les DVD.

Le DSP (Digital Sound Processor)

Le DSP n’est pas un format surround mais un décodeur audio permettant de redonner, d’une certaine manière, à un son stéréo (d’un téléviseur, d’une radio, d’un CD,…) l’ambiance acoustique propre à un genre musical. Les possibilités DSP disponibles et leurs dénominations varient d’un fabricant à l’autre : Jazz Club, Classic, Theatre, Movie, Hall, etc. Tous les modèles testés proposent quelques possibilités DSP. Celles-ci n’ont pas toutes été aussi bien appréciées lors de notre test d’écoute. Essayez celle qui a votre préférence…