News

Vos manettes PS5 sont hors de contrôle ? Signalez-le nous.

05 mars 2021

La dernière console PlayStation 5 se débat avec un problème de dérive. Plusieurs joueurs nous ont rapporté que leurs manettes se détraquaient et que les personnages à l'écran ne se déplaçaient plus comme ils le souhaitaient. Vous aussi, vous avez des problèmes ? Signalez-le nous sur "Trop Vite Usé" afin que nous puissions inciter Sony à agir.

Depuis plusieurs semaines, la presse internationale fait état de rapports sur les manettes de Play Station 5 avec le problème dit de la dérive. Les joysticks refusent de servir ou donnent des signaux de mouvement lorsque le joueur ne fait rien. Les personnages d'un jeu se mettent alors soudain à bouger sans que l'utilisateur en ait l'intention. Frustrant.

Pour connaître l'étendue du problème, nous avons lancé un appel via les médias sociaux à la communauté belge des joueurs pour signaler les manettes PS5 défectueuses via Trop Vite Usé, notre ligne d'assistance pour obsolescence prématurée. Et oui, plusieurs joueurs ont signalé le même problème : une manette à la dérive avec moins de six mois d'utilisation active sur le compteur.

Et maintenant, Sony ?

La PS5 n'est arrivée sur le marché qu'en novembre 2020, dans un nombre limité d'unités. Lorsque l'offre de nouvelles consoles reviendra à la normale, nous pouvons nous attendre à une nouvelle vague de joueurs dupés. Afin d'éviter cela, nous avons envoyé - en coordination avec nos organisations sœurs européennes - une lettre officielle au siège de Sony à Londres dans laquelle nous demandons des éclaircissements et des mesures éventuelles au géant technologique japonais.

Afin d'encourager Sony à prendre des mesures supplémentaires, nous demandons également aux joueurs concernés de signaler leurs manettes DualSense défectueuses via www.tropviteuse.be.

Signalez vos manettes défectueuses

Sur les traces de Nintendo

Les multinationales de l'électronique semblent être atteintes de la même maladie. L'année dernière, nous avons confronté la société japonaise Nintendo au dysfonctionnement des manettes Joy-Con de sa console Switch. Grâce à notre action, Nintendo Benelux a prolongé la garantie d'un à deux ans pour les joueurs belges ayant un problème de dérive, respectant ainsi la législation applicable en matière de consommation.

"Pour nous, le problème de la dérive est un exemple typique d'obsolescence prématurée: les fabricants essaient d'économiser le plus d'argent possible pendant le processus de production, ce qui entraîne une perte de qualité de l'appareil. Conséquence: le consommateur renouvelle plus vite ses produits et la montagne de déchets s'agrandit. Il faut que cela cesse", estime notre porte-parole Julie Frère.

User name

Participer à la conversation

Participez en postant un commentaire ou une question

Commentaires

Soyez le premier à commenter