Dossier

Sols stratifiés

27 mai 2016
sols stratifiés

27 mai 2016

Placer un sol stratifié est à la portée du premier bricoleur venu. A condition de l’avoir choisi avec soin et de bien préparer le terrain.

Les atouts du stratifié

Choisissez votre sol stratifié en fonction de la pièce à couvrir

Un sol destiné à une chambre d’enfant doit, par exemple, être choisi plus résistant aux taches, à l’usure et aux traces de chaise de bureau à roulettes que celui d’une chambre d’adulte. De la même façon, un hall d’entrée sera soumis à bien plus de passage et d’humidité qu’un salon où, par contre, les baies vitrées laisseront abondamment passer les UV du soleil. Et ne parlons pas de la salle de bains ! Consultez notre tableau pour trouver le produit répondant à vos attentes spécifiques.

Placez vous-même votre stratifié

Cette vidéo vous montre comment installer vous-même un sol stratifié. Vous allez voir, c'est moins difficile qu'il n'y paraît !

 

Le stratifié n'est pas un parquet

Le sol stratifié a souvent l’aspect du parquet, mais ce n’en est pas un.

  • Dans le cas d’un vrai parquet, la couche supérieure est constituée de bois massif. Et c’est précisément le dessin de ce bois qui crée l’effet naturel. Chaque lame présente pour ainsi dire une veinure unique.
  • Dans le cas du sol stratifié, la couche supérieure est constituée d’un motif de papier imprimé, protégé par une couche supérieure transparente. Les motifs de bois sont les plus prisés en raison de leur ressemblance avec le parquet véritable, mais d’autres motifs sont possibles, comme ceux imitant la pierre naturelle, le carrelage ou encore le béton poli. Une des tendances actuelles consiste d’ailleurs à diversifier les types de reproduction photo disponibles (mat et brillant, lames étroites ou en forme de carreaux, avec chanfreins entre les lames ou microveinures dans les lames proprement dites afin de mieux imiter la texture du bois …).

Nouveautés

Certains produits incorporent une sous-couche acoustique dans les éléments. Ils sont souvent plus chers, et leurs résultats n'en sont pas meilleurs pour autant. Mais la pose est plus rapide, puisqu'on peut tout monter en une fois, sans devoir d'abord installer la sous-couche séparément. Si vous préférez installer la sous-couche vous-même, sachez que différents types de sous-couche existent en dehors du simple pare-vapeur (obligatoire). Certaines offrent en plus une isolation phonique ou thermique. Vous pouvez bien évidemment toutes les superposer, mais n’oubliez pas de calculer l’épaisseur totale pour que le sol, une fois posé, permette encore l’ouverture des portes.

Les fabricants essaient également d'améliorer la résistance des éléments à l'humidité, en proposant des produits pouvant être placés dans la salle de bains. Ces produits ne sont pas encore largement répandus. Notez également que leur garantie est en général plus courte.

Les avantages du système d’emboîtement

Les stratifiés actuels s’assemblent par simple emboîtement. Finies les lattes à coller !
Les onze sols que nous avons achetés et qui constituent un échantillon représentatif de ce que l’on trouve aujourd’hui sur le marché, s’emboîtent en toute simplicité. Une technique qui présente divers avantages :

  • La pose est plus rapide : vous ne perdez plus de temps à encoller ni, surtout, à enlever l’excédent ou les traces de colle.
  • Les lames sont parfaitement jointives, ce qui améliore l’aspect du sol (moins d’interstices et de différences de hauteur), offrant un visuel très uniforme.
  • Le sol est praticable aussitôt après la pose. Plus besoin d’attendre que la colle durcisse. Il n’est donc plus nécessaire de débarrasser la pièce de tous ses meubles ; vous pouvez les glisser dans une partie de la pièce pendant que vous posez le reste du sol stratifié dans l’autre. Ensuite, il suffit de déplacer les meubles vers la partie terminée pour achever la pose dans le reste de la pièce.
  • En cas de déménagement, on peut également démonter les lattes du sol pour les poser dans le nouveau logement