Dossier

Tondeuses robots: les stars du gazon

04 avril 2019

04 avril 2019

Comment installer et programmer votre tondeuse robot, la faire fonctionner tout en restant prudent et surtout comment choisir votre modèle: grâce à ce dossier, les tondeuses robots n'auront plus de secrets pour vous.

Pour autant que vous preniez le temps de délimiter précisément la zone à tondre et de programmer correctement votre machine, opter pour une tondeuse robot peut véritablement vous faciliter la vie.

Concrètement, vous devrez d'abord délimiter la zone de tonte à l'aide d'un câble périphérique qui émettra des signaux pour indiquer à la tondeuse la limite à ne pas dépasser. 

La pose du câble périphérique

Le plus important est la délimitation de la zone de tonte à l’aide d’un câble périphérique. Comme il est d’un seul tenant, nous vous conseillons de réaliser au préalable un schéma de votre jardin afin de voir précisément par où vous devrez le faire passer. Cela vous permettra de le placer de la manière la plus pratique possible et d’éviter des ridicules aller-retour du câble. Ce dernier est généralement fourni, mais vous pouvez en acheter si c’est nécessaire.

Quand vous réalisez le schéma de votre terrain, détaillez-le. N’oubliez aucun parterre de fleurs ou arbustes. Pour les protéger, vous devrez les entourer. Le câble devra être placé à 20 cm d’un arbuste, 30 cm d’un mur, 5 cm d’une terrasse de même hauteur et 30 cm d’un étang ou d’une piscine. Les obstacles rigides ne doivent théoriquement pas être protégés par un câble. Grâce à son capteur de chocs, le robot doit rebrousser chemin quand il s’en approche. Le câble périphérique est posé sur le sol ou enterré. Il est plus facile de le fixer simplement au sol à l’aide de cavaliers de fixation.

Au fil du temps, le câble ne sera plus visible. Il sera en effet caché par la couche de mulching (fine couche de tonte qui se pose sur le sol, une sorte de compost qui nourrit le sol). Mais si pour une raison ou pour une autre, vous préférez l’enterrer, c’est possible pour autant que vous ne dépassiez pas une profondeur de 20 cm (l’idéal est de l’enfouir à une profondeur entre 5 et 10 cm). Prévoyez 70-75 cm entre chaque piquet et veillez à ce que le câble soit toujours bien tendu.



Le placement de la station de charge

L’emplacement de la station de charge de votre tondeuse robot et de son transformateur doit être bien étudiée. La station doit idéalement être située dans un coin ou au bord de votre jardin, être protégée par un abri (pour certaines marques, il y a moyen de se procurer un abri spécial tondeuses robots) et à proximité d’une prise électrique.

Le câble périphérique doit être tendu sur une longueur de minimum 2 mètres de chaque côté. La station doit être située au niveau du sol, sur une surface plane, de préférence à l’abri du soleil, car la batterie aura une plus longue durée de vie si elle est chargée à une température pas trop élevée.

Quant au transformateur, il doit être placé dans un endroit bien ventilé, de préférence non exposé au soleil et à l’abri sous un toit. Nous recommandons de le placer plutôt à l’intérieur comme dans un garage s’il est adossé au jardin ou dans une cabane de jardin. Il doit être fixé sur un mur et au moins à 30 cm de hauteur pour qu’il ne soit jamais en contact avec de l’eau. Avant tout autre chose donc, prenez le temps de bien repérer les zones avec prise électrique qui se trouvent à proximité directe de votre jardin.

La phase programmation

Une tondeuse robot se programme. Vous pouvez opter pour la programmation automatique ou vous pouvez définir les jours et les heures de tonte ainsi que la superficie. Si vous n’êtes pas content du résultat, vous avez toujours la possibilité d’augmenter le nombre d’heures de tonte. Cela peut être utile si vous avez un grand terrain ou s’il comporte beaucoup d’obstacles.

Certains modèles sont connectés. La technologie est parfois très poussée comme pour certains modèles pour lesquels il existe une application. Vous pouvez diriger votre tondeuse comme un jeu vidéo. Une option qui plaira aux plus geeks, c’est sûr.

Notons également que de nombreux appareils sont équipés d’un capteur de pluie, d’un code de sécurité ou d’une alarme contre le vol.

Prudence toujours de mise

Nous vous déconseillons de laisser vos enfants jouer au jardin quand une tondeuse robot fonctionne, et ce peu importe le modèle. Le risque d’accident est beaucoup trop important. Il y a moyen de décaler la programmation, de la scinder ou de l’arrêter pour éviter que le robot et les enfants ne se croisent.

Certains parents d’enfants qui mettent tout en bouche pourront également être inquiets par rapport aux câbles périphériques posé sur le sol. Ce n’est évidemment pas l’idéal de les mâchouiller, mais il n’y a pas de quoi paniquer car le voltage est très bas. On ne peut pas parler de risque d’électrocution. Si cela vous angoisse trop, vous avez toujours la possibilité d’enterrer le câble.

Le choix du modèle

Le choix du modèle dépendra surtout de votre budget (les prix varient entre 500 et 2600 € ), de la taille de votre terrain et du type de pelouse que vous possédez (herbes hautes, pelouse accidentée, plus ou moins d’obstacles, éventuelles pentes).  Mis à part deux tondeuses qui ont de véritables problèmes de sécurité, tous les modèles que nous avons testés sont corrects.

Les tests ont été réalisés principalement sur herbe sèche de longueur standard, mais aussi sur herbe haute, herbe humide, gazon accidenté et gazon en pente. Lors de votre choix, soyez très attentif à la superficie maximale recommandée pour chaque modèle et au type d’herbe que le robot sera amené à couper.

Vers le comparateur tondeuses robots

Ne vous inquiétez pas du coût énergétique d’une tondeuse robot. Il vous en coûtera maximum 35 € par an. Cet argument n’a pas à entrer en ligne de compte lors de votre choix "tondeuse robot ou pas?". 

Pour bien choisir votre tondeuse robot, nous vous invitons à consulter notre guide d'achat