News

Energie: les prix explosent, la comparaison s’impose

06 juillet 2021

Après les niveaux de prix historiquement bas enregistrés pendant la crise sanitaire, nous attirions votre attention sur la hausse probable de vos factures d’énergie. En voici hélas la confirmation avec des prix qui ont presque triplé en un an pour certains contrats de gaz. Plus que jamais, comparez les tarifs via nos outils qui intègrent ces hausses et vous renseignent les tarifs les plus bas.

Chaque mois, les fournisseurs publient leurs nouvelles cartes tarifaires, directement intégrées dans nos modules de calculs. Certaines proposent des tarifs fixes qui resteront donc inchangés durant toute la durée du contrat. D’autres annoncent des tarifs variables qui seront régulièrement indexés en fonction de l’évolution du marché de l’énergie. Tous les types de contrats, tant pour le gaz que pour l’électricité, connaissent de fortes hausses de prix, mais ils explosent littéralement pour les tarifs variables en gaz.

Prix de l’électricité

Pour une consommation moyenne de 3500 kWh par an, en ne considérant que le prix des électrons, hors coûts de réseaux. 

  • En Wallonie (code postal 6000 pour l’exemple), le prix moyen des contrats d’électricité à prix fixe était, en juillet 2020, de 409€. Il est aujourd’hui de 532€, soit une augmentation de 30%. Celui des contrats à prix variable a augmenté en moyenne de 64%, passant de 310€ à 509€.
  • En Flandre (code postal 9000 pour l’exemple), le prix moyen des contrats d’électricité à prix fixe était, en juillet 2020, de 388€. Il est aujourd’hui de 512€, soit une augmentation de 32%. Celui des contrats à prix variable a augmenté en moyenne de 68%, passant de 293€ à 492€.
  • A Bruxelles, le prix moyen des contrats d’électricité à prix fixe était en juillet 2020 de 332€. Il est aujourd’hui de 462€, soit une augmentation de 39%. Celui des contrats à prix variable a augmenté en moyenne de 97%, passant de 224€ à 442€.

Prix du gaz

Pour une consommation moyenne de 23260 kWh par an, en ne considérant que le prix des molécules de gaz, hors coûts de réseaux.  

  • En Wallonie, le prix moyen des contrats à prix fixe était, en juillet 2020, de 568€. Il est aujourd’hui de 944€, soit une augmentation de 66%. Celui des contrats à prix variable a été multiplié par 2.8, passant de 338€ à 951€.
  • En Flandre, le prix moyen des contrats à prix fixe était, en juillet 2020, de 559€. Il est aujourd’hui de 950€, soit une augmentation de 70%. Celui des contrats à prix variable a été multiplié par 2.9, passant de 324€ à 941 €.
  • A Bruxelles, le prix moyen des contrats à prix fixe était, en juillet 2020, de 565€. Il est aujourd’hui de 951€, soit une augmentation de 68%. Celui des contrats à prix variable a triplé, passant de 313€ à 956€.

Que faire de vos contrats d’énergie?

En général, nous conseillons de faire le point sur vos contrats d’énergie chaque année. Aujourd’hui, si vous êtes sous contrat à prix fixe conclu à un prix intéressant l’année dernière, conservez-le, surtout s’il court encore sur de nombreux mois. C’est le fournisseur qui absorbe alors la hausse des prix à votre place. 
Si vous avez souscrit un contrat à prix variable, les hausses se répercuteront sur votre facture annuelle.

L’année dernière, il nous paraissait peu risqué de tabler sur une augmentation des prix de l’énergie et nous vous conseillions à juste titre des contrats à prix fixe.  Mais ce conseil n’est plus à l’ordre du jour.
Sachez cependant que le potentiel d’économie reste important dans chaque région, pour chaque énergie et pour chaque type de contrat (fixe ou variable).  L’économie moyenne pour les deux énergies ensemble peut atteindre 200€ par an.  L’économie maximale peut quant à elle avoisiner les 500€ par an. 

Pour trouver rapidement les tarifs d'énergie les plus avantageux pour votre profil, rendez-vous sur notre plateforme énergie

VERS NOTRE PLATEFORME ENERGIE

User name

Participer à la conversation

Participez en postant un commentaire ou une question

2 Commentaires

trier par :

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

03-10-2021

Pouvez-vous m'expliquer ce raisonnement: "L’année dernière, il nous paraissait peu risqué de tabler sur une augmentation des prix de l’énergie et nous vous conseillions à juste titre des contrats à prix fixe. Mais ce conseil n’est plus à l’ordre du jour."
Les prix grimpent, pourquoi ne pas prendre un contrat fixe ? D'après votre comparateur, dans mon cas - 100% éléctrique avec panneaux solaires - le fixe est 5% moins cher que le contrat variable. Pensez-vous qu'on puisse tabler sur une baisse des prix en prenant un contrat variable ?

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

19-10-2021
, a répondu:

Bonjour, nous constatons que les hausses de prix se poursuivent. Que choisir alors, un tarif fixe ou un variable? 
Il n'y a malheureusement pas de réponse unique à cette question. Ce n'est pas une science exacte. Les prix de l'énergie sont aujourd'hui très élevés et personne ne sait ce que l'avenir nous réserve. Si les prix baissent, avec un contrat variable, vous bénéficiez automatiquement de ces réductions.

Mais certains experts en énergie ne voient pas de diminution immédiate. En effet, il n'est pas exclu que les prix augmentent encore vers l'hiver. L'année dernière, le conseil était clair : des prix très bas, donc choisissez fixe. Aujourd'hui, nous sommes dans une situation incertaine. Il est vrai que les tarifs variables sont généralement moins chers que les tarifs fixes. Dans ce dernier cas, vous payez une sorte de prime de risque au fournisseur qui vous garantit le prix pendant la durée du contrat.

Mais le conseil le plus important est que ce choix est en définitive personnel et donc différent pour chacun. Cela dépend de la réponse à la question de savoir quel niveau de risque vous êtes prêt à prendre. Ceux qui préfèrent ne pas prendre de risques et opter pour la tranquillité d'esprit, comme la majorité des Belges, peuvent bien sûr toujours opter pour le fixe. Si les prix baissent, vous pouvez toujours changer votre contrat.

En outre, les conseils suivants sont d'actualité :

- Si vous ne devez pas changer (votre contrat n'est pas encore arrivé à échéance parce que vous avez conclu un contrat fixe pour trois ans, par exemple), restez où vous êtes et ne changez pas.
- Si votre contrat arrive à échéance : comparez les prix. Bien que le niveau de prix soit élevé aujourd'hui, il existe encore de grandes différences entre les nombreux plans tarifaires. En choisissant le contrat le plus avantageux pour votre profil, vous pouvez être sûr de ne pas payer trop cher.
- Vous pouvez également économiser en consommant moins d'énergie. Être économe en énergie est bon pour votre porte-monnaie.

Consultez encore nos conseils ici :

https://www.test-achats.be/maison-energie/gaz-electricite-mazout-pellets/dossier/economiser-energie-dans-habitation

 ^An