Dossier

Mobilhomes: veillez à bien tout fixer !

16 mai 2017
crash test mobilhome

16 mai 2017
Cet été, vous prendrez peut-être le volant d’une « maison sur roues ». Règle primordiale: sur la route, les passagers doivent être attachés et les affaires rangées. Car en cas de freinage brutal, tout élément non fixé peut se transformer en un dangereux projectile. Notre crash-test d’un mobilhome en atteste. 

Dans ce mobilhome, nous avions placé cinq mannequins figurant les passagers ainsi des éléments de taille et de poids divers dans et en dehors des armoires. Le véhicule a ensuite été projeté à la vitesse de 40km/h contre un bloc de béton.

Un intérieur dévasté 

A l’intérieur du mobilhome, les dommages sont spectaculaires. Une grande partie des objets déposés çà et là ont été projetés vers l’avant. Certains sont tombés au sol, d’autres se sont fracassés contre les cloisons,  le tableau de bord… ou les passagers. Idem pour ce qui se trouvait dans les meubles faisant face au sens de marche, alors que leurs portes étaient fermées. Sous le choc, certains éléments de mobilier ont même été arrachés.
Des corps projetés vers l’avantLes images des deux mannequins enfants couchés sur le lit à l’arrière du véhicule font froid dans le dos. L’un d’eux a été catapulté vers la zone de conduite, l’autre s’est encastré dans les cloisons du compartiment toilettes.

Adoptez les bons gestes

Que retenir de ce crash-test ? Que le conducteur et les passagers doivent observer certaines règles pour éviter un drame sur la route des vacances. 

  • Les règles liées au port de la ceinture sont les mêmes qu’en voiture: tout le monde doit être attaché, adultes comme enfants, de jour comme de nuit. Le code de la route est très clair à ce sujet. Et c’est d’autant plus valable dans un mobilhome qu’un occupant correctement attaché peut être percuté par un autre qui ne l’est pas. Ajoutez à cela que, si le conducteur n’est pas sûr que tout le monde a bouclé la ceinture, il n’osera pas freiner au maximum des capacités du véhicule en situation d’urgence. 
  • Quand le mobilhome roule, tout doit être rangé, rien ne doit traîner qui puisse être propulsé vers l’avant en cas de freinage brutal. Chaque objet, aussi petit soit-il, peut en effet se transformer en un projectile et blesser grièvement les passagers.
  • Dans l’espace de vie, il y a lieu de placer les plus lourds effets le plus en avant possible et le plus bas possible. Et dans les placards en hauteur, de disposer des éléments plus légers tels que vaisselle en plastique, paquets de chips… Vérifiez aussi que les portes des armoires ne puissent pas s'ouvrir intempestivement, même si véhicule doit freiner brusquement.
  • Ne pas dépasser le poids maximum autorisé de 3,5 tonnes (un permis camion est requis pour la conduite des plus gros mobilhomes). Avec les passagers, les bagages, la vaisselle, la nourriture, les vêtements, les vélos…, ce n’est pas toujours facile. Car le poids à vide de l’engin est déjà conséquent (autour des 3 tonnes) et qu’on a tendance à le charger. A vous de vous limiter. Question de sécurité car en cas de forte surcharge, le danger peut venir de freins sous-dimensionnés et de la moindre résistance des pneus. 

Quelques règles de conduite

On prend rapidement ses aises au volant d’un mobilhome. Mais un mobilhome n’est pas une voiture… 

  • Attention aux dimensions. Et donc aux ponts, aux branches basses, aux rochers saillants, aux barrières en hauteur des parkings et péages… Quand vous tournez, élargissez légèrement votre rayon de braquage, faites attention au porte-à-faux arrière et à l’angle mort de votre rétroviseur. De manière générale, prudence lors des manœuvres. La majorité des accidents (60%) survient en reculant. Enfin, la hauteur du véhicule le rend plus sensible aux rafales de vent latérales. 
  • Attention au freinage. Le poids du mobilhome (environ 3 tonnes… à vide) induit de plus longues distances de freinage. Le maître-mot, c’est anticiper. Et respecter les distances de sécurité avec le véhicule qui  précède. En terrain vallonné et plus encore en montagne, utilisez le frein moteur. 
  • Attention à la vitesse en courbe. Le centre de gravité haut placé et la masse du mobilhome génèrent une force centrifuge importante. Il faut donc réduire sa vitesse dans les virages davantage qu’en voiture. 
  • Attention aux pneus. Avant tout départ, il faut en vérifier l’état, la forme et la pression.