News

Mobilité : ne payez pas trop cher votre écovignette française

12 août 2019
crit air certificat France

12 août 2019
Pour rouler en voiture dans Paris et, en cas d’épisodes de pollution, dans d’autres grandes villes françaises, votre parebrise doit arborer l’écovignette Crit’air. Son coût officiel est de 3,70€ plus les frais d’expédition, mais certains sites internet réclament jusqu’à cinq fois ce prix !

En France, une écovignette Crit’air (pastille autocollante) est désormais obligatoire pour circuler en voiture dans les zones à circulation restreinte. L’obligation vaut pour Paris intra-muros en semaine de 8 à 20h et, depuis le 1er juillet 2019, pour le boulevard périphérique.

Pendant des épisodes de pollution, cette écovignette peut aussi être temporairement obligatoire dans d’autres villes et régions. Une liste à jour des zones à circulation restreinte et des règles d’application est disponible sur le site européen urbanaccessregulations.eu

Celui qui se fait épingler par la police sans la vignette exigée doit s’acquitter d’une amende de 68€.

Six pastilles de couleurs selon la classe environnementale

Il existe six pastilles autocollantes Crit’Air : une de couleur verte pour les véhicules électriques et cinq autres arborant les chiffres 1 à 5 en fonction de la classe environnementale du véhicule. A noter que les véhicules datant d’avant 1997 n’ont tout simplement pas droit à une pastille.

A l’heure actuelle, vous ne pouvez circuler de jour et en semaine dans Paris qu’avec la vignette verte ou les vignettes 1 à 4.

Jusqu’à cinq fois le prix officiel !

Le prix officiel d’une écovignette Crit ‘Air se monte à 3,70 € plus les frais d’expédition. De nombreux sites internet proposent cependant les pastilles pour bien plus cher, jusqu’à cinq fois le prix officiel. Des frais inutiles que l’automobiliste averti peut parfaitement éviter en commandant son écovignette via le seul site officiel certificat-air.gouv.fr.

Plus d’infos sur les vignettes environnementales pour la France et les autres villes européennes dans notre article magazine (fichier PDF) paru en juin 2019.