News

Vignette obligatoire pour circuler dans certaines villes françaises

16 juin 2017
crit air certificat France

16 juin 2017
Pour rouler et stationner au cœur de Paris, Lyon ou Grenoble, votre voiture ou votre moto doit désormais arborer une pastille Crit’air. Le coût est minime: 4,80€. Mais l’amende en cas d’infraction salée : 68€.

Les vacances approchant, plusieurs abonnés nous ont contacté à propos de la nouvelle écovignette française. Quand et où est-elle nécessaire ? Comment se la procurer ? On fait le point.

En France, un certificat qualité de l’air est désormais obligatoire pour circuler, en voiture comme à moto, dans les zones à circulation restreinte (en semaine Paris intra-muros, c’est-à-dire l’intérieur du périphérique) ou en cas de mise en œuvre de la circulation différenciée décidée lors d’un épisode de pollution (Lyon-Villeurbanne, Grenoble, Ile-de-France intra A86). Lille et Strasbourg devraient suivre en septembre et 25 agglomérations au total adopter le système d’ici 2020.

La liste des villes concernées est disponible sur le site fr.urbanaccessregulations.eu. L’objectif ? Limiter l’accès des véhicules les plus polluants aux centres-villes.

Six pastilles de couleurs

Ce certificat qualité de l’air se présente sous la forme d’une pastille autocollante Crit’Air à apposer derrière le pare-brise. Ces pastilles se déclinent en six catégories : une de couleur verte pour les véhicules électriques et cinq autres de divers tons arborant les chiffres 1 à 5 en fonction de la classe environnementale du véhicule. Plus le chiffre est élevé, plus la voiture pollue. A noter que les véhicules datant d’avant 1997 n’ont tout simplement pas droit à une pastille.

Plus d’un mois de délai

La commande de la pastille doit se faire en ligne, sur le site officiel certificat-air.gouv.fr. Il vous faudra scanner votre certificat d’immatriculation et payer le montant dû (4,8 €) au moyen d’une carte de crédit. Précisons que le certificat qualité de l’air est valable pour toute la durée de vie du véhicule.

Attention : entre la commande de la vignette et la réception au domicile (elle est envoyée par la poste), il peut s’écouler entre 6 et 8 semaines. Soyez donc prévoyant, sachant que le contrevenant risque une amende de 68 €.


Imprimer Envoyer par e-mail