L'alimentation et la santé sous la loupe de logo TA
News

Nutri-Score: au Parlement européen, nous avons plaidé pour son usage systématique

21 novembre 2018

21 novembre 2018
Voici plus d'un an que nous militons pour l'apposition du Nutri-Score, cette échelle qui informe de la qualité nutritionnelle des aliments, sur tous les emballages de produits alimentaires. Une position répétée lors d'une table ronde organisée au Parlement européen.

En tant qu'organisation de défense des consommateurs, nous étions conviés ce 20 novembre à une table ronde centrée sur le Nutri-Score, organisée à l'invitation de l'eurodéputée Frédérique Ries au Parlement européen.

Un outil simple et efficace

Pour rappel, le Nutri-Score est un outil destiné à informer le consommateur sur la valeur nutritionnelle d'un aliment. Il se présente sous la forme d'une échelle composée de cinq lettres de A (le meilleur score) à E (le plus mauvais) et de cinq couleurs associées. Le Nutri-Score prend en compte des paramètres à favoriser (fibres, protéines, fruits, légumes et noix) et des paramètres à limiter (kilocalories, acides gras saturés, sucres et sel).

Au Parlement européen, devant les représentants de la Commission européenne, des ministères belge et français de la Santé publique, des entreprises du secteur de l'alimentation et de la grande distribution (notamment), nous avons, une fois encore, souligné les avantages de ce système et invité producteurs et distributeurs à l'afficher sur leurs produits.

Le Nutri-Score est en effet un moyen efficace pour :

  • guider le consommateur vers des choix alimentaires plus sains ;
  • faire contrepoids au marketing ciblé vers les enfants ;
  • améliorer à plus long terme la qualité nutritionnelle des produits alimentaires.

Les choses bougent, mais…

Saluons ici le fait que plusieurs distributeurs et fabricants présents sur le marché belge tels que Delhaize, Intermarché, Colruyt, Carrefour, Danone ou McCain l’affichent déjà sur certains produits de leurs gammes et/ou via leurs webshops et applications.

Autre décision qui va dans le bon sens: Nestlé vient d'abandonner le système d’étiquetage nutritionnel "alternatif" défendu avec l’appui de Mondelez, PepsiCo, Coca-Cola et Unilever pour contrer le Nutri-Score.

Mais si certains emboîtent le pas, tous ne sont pas encore convaincus…

Le Nutri-Score dans nos comparateurs

De notre côté, nous avons déjà traduit nos paroles en actes puisque le Nutri-Score est utilisé dans notre comparateur de céréales petit-déjeuner.

Découvrez le nutri-score des céréales

Mais également dans notre comparateur collations pour enfants. Où vous ne serez pas surpris d’apprendre que 9 en-cas sur 10 ont obtenu un mauvais score (D ou E).

Découvrez le nutri-score des collations


Imprimer Envoyer par e-mail