L'alimentation et la santé sous la loupe de logo TA
News

Des portions irréalistes sur de nombreux produits pour enfants

19 octobre 2021

Les portions alimentaires recommandées sur les emballages, notamment de collations pour enfants, sont trop souvent irréalistes ou trompeuses. Cela mène souvent les consommateurs à sous-estimer le nombre de calories ingérées.

Les emballages de produits alimentaires peuvent indiquer le nombre de calories par portion. Le problème, c’est que ces portions sont souvent trop petites par rapport à des portions réellement consommées. 

Prenons l’exemple du Kinder Bueno. La face avant de son emballage affiche le nombre de calories pour une seule barre, et non pour les deux. Le fabricant a, en effet, déterminé tout seul qu’une portion est égale à une barre. Or, en réalité, le consommateur mange, dans la plupart des cas, les deux. Il pourrait donc très facilement penser que l’emballage entier, c’est-à-dire une portion réaliste, vaut 123 kcal, alors qu’il ne s’agit que des calories pour une seule barre.

Le consommateur induit en erreur

S’il ne prête pas suffisamment attention à la taille des portions, le consommateur pourrait avoir une impression faussée du produit qu’il consomme en termes de calories, de graisses saturées, de glucides et de sel. Ce problème concerne, par ailleurs, de nombreux produits qui visent des enfants, comme pour ces deux exemples:

Chocland de BN: l’emballage de ce produit de BN indique la valeur nutritive d’un seul biscuit (2,4g), alors qu’une véritable portion correspondrait ici à tout le paquet, soit près de 38g. 

Schtroumpf Delacre: l’emballage de ces biscuits Delacre indique la valeur nutritive d’un seul biscuit, alors que chaque petit paquet préemballé en contient 2. La portion devrait bien correspondre à 2 biscuits et non un seul.

Les fabricants décident seuls

Les portions recommandées pour chaque aliment ne sont pas officiellement définies, ni en Belgique ni en Europe. C’est pour cela que nous devons faire face à des portions souvent irréalistes ou trompeuses fixées par l’industrie. Pour un étiquetage honnête et informatif, les portions se doivent d’être fixées par un règlement européen afin qu’elles soient uniformes, réalistes et non trompeuses. Cela pourrait se faire au moyen de pictogrammes ou de mesures ménagères pour permettre au consommateur de mieux se rendre compte des portions.

Nous avons déjà demandé à plusieurs fabricants (notamment de KitKat, Twix, Kinder Bueno, Oreo, Delacre et BN) d’ajuster les portions affichées sur leur emballage afin qu’elles correspondent à des portions réellement consommées.

Découvrez dans nos fiches Pinocchio les produits que nous dénonçons à ce sujet.

VERS LES PRODUITS PINOCCHIO