L'alimentation et la santé sous la loupe de logo TA
News

Est-il risqué de manger trop de poisson?

Oui, il existe un risque de manger trop de poisson. Car il contient du mercure, une substance toxique. Mais, tant que vous limitez votre consommation de poisson à la fréquence et aux portions recommandées, votre santé n’a rien à craindre. Mieux même, le poisson figure encore toujours parmi les aliments les plus sains. 

25 mars 2021
poisson

 

Le poisson est une source importante d’acides gras oméga-3. Ces acides gras essentiels nous protègent contre les maladies cardiovasculaires et sont indispensable à la croissance et au développement des enfants.

On pourrait donc penser qu’on ne risque rien à en manger trop ou trop souvent. Mais c’est pourtant bien le cas. A cause du mercure.

Le poisson contient du mercure

Avec le poisson, nous ingérons également du mercure des rivières, des mers et des océans. En quantités excessives, le mercure est très toxique, et particulièrement le méthylmercure, qui représente 90 % du mercure dans le poisson. 

Mais il n’y a pas lieu de paniquer pour autant. La loi fixe la quantité de mercure acceptable dans le poisson, et ce seuil n’est normalement jamais dépassé en pratique. Dès lors, les avantages résultant de la présence de nutriments importants l’emportent largement sur les inconvénients. Le poisson reste l’un des aliments les plus sains.

A consommer quand même avec modération

Il n’est absolument pas nécessaire de bannir le poisson de sa table à cause du mercure. Au contraire, vous devriez justement en consommer davantage, car le Belge moyen mange toujours trop peu de poisson. Mais mieux vaut le faire avec modération, en respectant les recommandations dans l’infographie ci-dessous.

mercure dans le poisson

 

Le respect de ces recommandations est particulièrement important pour  les enfants, chez qui l’exposition excessive au mercure peut être à l’origine de problèmes.


Pour éviter des dommages au système nerveux de leur bébé, on recommande aux femmes enceintes ou désireuses de l’être, ou allaitantes, d’éviter des poissons carnivores comme l’espadon, le brochet et le thon frais: ces poissons contiennent généralement une quantité de mercure nettement plus importante que les autres sortes de poissons.

 

Tout savoir

Si vous souhaitez manger du poisson durable, choisissez-en un figurant dans la catégorie verte du WWF ou portant  le label ASC ou MSC. Vous trouverez ce conseil, parmi beaucoup d’autres choses, dans notre dossier poissons.

 
 
User name

Participer à la conversation

Participez en postant un commentaire ou une question

Commentaires

Soyez le premier à commenter
Community

Santé

banner

Conversations liées