News

Alimentation pour chats : les friandises sont superflues

27 novembre 2015
Alimentation pour chats : les friandises sont superflues

27 novembre 2015

Ne dépensez pas votre argent en party snacks et autres potages. Votre chat se contente en effet d'une petite quantité d'aliments de base adaptés et d'eau fraîche. Nous avons testé 34 variétés différentes de croquettes sèches pour chats sur le plan de la qualité, de la valeur nutritionnelle et de l'avantage santé.

Que vous possédiez ou pas un chat difficile, il doit quoi qu'il en soit se voir administrer la bonne quantité d'aliments, dans les bonnes proportions. Chez les animaux domestiques belges aussi, l'obésité est un problème croissant. Dans la plupart des cas, 85 grammes d'aliments secs par jour (200 à 300 kilocalories) suffisent pour un chat adulte, même si cette portion précise est fonction de la valeur énergétique des aliments choisis et du chat même.

Les petits extras en sus de l'alimentation de base, comme les restes de repas ou les friandises, peuvent vite entraîner une surcharge pondérale et le lait aussi est à déconseiller. Après le sevrage, les chats développent en effet une intolérance au lactose. De ce fait, ils éprouvent des problèmes à digérer le lactose, avec de la diarrhée pour conséquence.

Connaissez les besoins de votre chat

Le plus important en matière de choix d'aliments pour chat est que vous adaptiez la composition des morceaux à votre animal domestique. Les catégories mentionnées sur l'emballage, comme “actif”, “chat d'intérieur”, “junior” et “stérilisé” sont un bon fil conducteur. Un chaton a ainsi besoin d'un peu plus d'énergie et de nutriments pour sa croissance, tandis qu'un chat stérilisé ou castré nécessite environ 30% de calories en moins qu'un chat fertile.

Les besoins énergétiques d'un chat sont également fonction de son activité physique : les chatons partant régulièrement explorer les environs brûlent plus de calories que les chats d'intérieur rarement actifs.

Enfin, il est également déconseillé de traiter vous-même des problèmes de santé comme des affections rénales ou une obésité au moyen d'un régime alimentaire adapté. Au cas où votre chat présenterait de tels problèmes, demandez à votre vétérinaire d'élaborer un plan alimentaire spécifique.

Un quart des produits non satisfaisants

Dans notre test, nous avons analysé des aliments standard pour chats régulièrement actifs au grand air. Nous avons porté notre attention non seulement sur la valeur énergétique et les teneurs en protéines, matières grasses et hydrates de carbone, mais aussi sur la présence de nutriments essentiels comme les minéraux, les vitamines et les acides aminés. Les morceaux doivent ainsi contenir suffisamment de taurine, une substance non fabriquée par le chat, néanmoins nécessaire à leur fonctionnement. Un quart des produits testés pèche par manque de taurine, zinc et matières grasses, et des teneurs trop élevées en amidon, fibres et cendres.

Même si de nombreuses croquettes pour chat enregistrent de bons résultats, ce sont les marques plus chères qui tiennent le haut du pavé. Il existe néanmoins de bonnes solutions alternatives au niveau des marques (de distributeur) plus abordables. Nos Maîtres-Achats coûtent environ 2,60€ euros le kilo, ce qui revient à 6,60€ par mois. En comparaison avec le meilleur du test, cela représente une économie de 26€, ou pas moins de 311€ sur une base annuelle.

À la page suivante, dans les Résultats du test vous trouverez de plus amples informations sur le Meilleur du test et nos deux Maîtres-Achats. Si vous n'êtes pas abonné, vous pouvez accéder en complétant simplement votre adresse e-mail.


Imprimer Envoyer par e-mail