Dossier

Acouphènes

15 novembre 2017
acouphène

15 novembre 2017
Lorsqu’ils rentrent d’un concert bruyant avec des bourdonnements dans les oreilles, bien des jeunes ne réalisent pas qu'il pourrait s’agir des prémices d’un acouphène chronique. Toute protection auditive préventive est la bienvenue quand ont est exposé à un niveau élevé de décibels.
On estime que 10 à 15% de la population souffre d’une forme ou l’autre d’acouphène. S’il peut se manifester pendant une courte période, cela peut aussi perdurer pendant des mois et même des années. Pour environ 10 % de la population souffrant d’acouphène, ce problème peut vraiment devenir handicapant.

La plupart du temps, l’acouphène découle d’une exposition à un bruit excessif. Le bruit ne fait donc pas uniquement courir le risque d’endommager l’appareil auditif, il peut tout aussi bien occasionner un acouphène. Même les personnes qui entendent encore très bien ne sont pas à l’abri. 

On peut être exposé quotidiennement à un bruit d’enfer sur son lieu de travail. Les charpentiers, les pilotes, les musiciens rock, les personnes maniant une foreuse ou une tronçonneuse à longueur de journée, etc., exercent une profession à risque. Mais il s’agit aussi d’un phénomène de la société de loisirs, touchant les jeunes qui s’exposent régulièrement à de la musique trop forte au bistrot, en méga-discothèque et au concert, ou qui se l’infligent avec le casque audio ou les oreillettes de leur lecteur portable.

Imprimer Envoyer par e-mail