L'alimentation et la santé sous la loupe de logo TA
Dossier

Cancer de la prostate

16 mars 2017
movember

16 mars 2017
À partir de 50 ans, le risque de cancer de la prostate augmente progressivement. Mais ne paniquez pas si on vous l’a diagnostiqué : en général, le pronostic est favorable, avec ou sans traitement. Prenez le temps de bien soupeser toutes les options.

Affection

Les chiffres sont éloquents: si vous avez atteint l’âge de 50 ans, votre risque de cancer de la prostate se situe entre 15 et 30 %. Ce pourcentage augmente au fil du temps, si bien que les hommes de plus de 90 ans sont presque tous porteurs de la maladie.
Une tumeur se développe donc dans la prostate. Généralement, le cancer reste localisé dans la prostate mais il peut parfois s’accroître et se propager hors d’elle. S’il se répand vers les os, le foie ou les poumons, il peut entraîner la mort. 
 

Imprimer Envoyer par e-mail