L'alimentation et la santé sous la loupe de logo TA
Dossier

Diarrhée

10 février 2015
Diarrhée

10 février 2015

Une grippe intestinale ou "gastro-entérite" est toujours un épisode désagréable, mais heureusement elle disparaît le plus souvent spontanément. Certains médicaments peuvent soulager quelque peu les symptômes, mais ils ne sont pas vraiment indispensables.

Affection

La gastro-entérite, appelée aussi "grippe intestinale", est une infection de l’estomac et des intestins. Elle est le plus souvent provoquée par un virus, une bactérie ou éventuellement un parasite. En général, elle commence subitement et se manifeste principalement par de fortes diarrhées.

Les germes pathogènes sont souvent transmis par des traces de selles qui aboutissent dans la bouche. Par exemple, si le porteur d’une bactérie susceptible de causer la diarrhée ne se lave pas soigneusement les mains après un passage aux toilettes et se met ensuite aux fourneaux, il peut contaminer ses convives. Les déjections animales présentent également un risque potentiel (animaux domestiques, ferme pour enfants...).

La cuisson insuffisante d'aliments infectés, par exemple du poulet, est une cause fréquente de gastro-entérite. Une bactérie pathogène peut aussi être contractée par la contamination croisée : si certaines règles d’hygiène ne sont pas respectées en cuisine, comme couper la laitue sur la planche qui a servi à découper le poulet.

Les virus peuvent être directement transmis d’une personne à l’autre par le biais de gouttelettes aéroportées lorsqu’un malade doit vomir. En outre, ils survivent bien sur des objets, comme les poignées de porte ou les jouets. Si ceux-ci ont été contaminés et que quelqu’un les touche et porte ensuite la main à la bouche, il peut être infecté.

Les parasites présents dans les eaux de surface s’attrapent notamment en nageant dans les lacs et les étangs de plaisance, mais se retrouvent même parfois dans les piscines. Et ceux qui nagent dans la mer risquent d’y contracter la salmonellose (infection par la bactérie Salmonella).

Il existe donc d’innombrables foyers d’infection. Ce qui explique la fréquence de la gastro-entérite. Les nourrissons sont plus exposés à la diarrhée aiguë, notamment parce qu’ils doivent encore s’immuniser contre les micro-organismes.


Imprimer Envoyer par e-mail