L'alimentation et la santé sous la loupe de logo TA
Dossier

Psoriasis

16 mars 2021
psoriasis-quand-la-peau-s-emballe

Pour les 200 000 à 300 000 Belges qui souffrent de psoriasis, la peau rougeâtre, la desquamation et les démangeaisons sont une réalité quotidienne. Mais nombre de nos compatriotes ne savent rien ou presque de cette maladie chronique, ce qui peut entraîner un manque de compréhension et des préjugés. Nous voudrions donc accroître le niveau de connaissance.

Affection

Le psoriasis est une affection fréquente. Bien que les symptômes se manifestent principalement sur la peau, le psoriasis n’est pas une maladie de la peau, mais une maladie auto-immune.

Que se passe-t-il sous la peau ?

Dans le cas d’une peau normale,  les cellules de l’épiderme, les kératinocytes, se multiplient continuellement pour renouveler la peau. Les nouvelles cellules cutanées se déplacent lentement vers le haut, les anciennes meurent et disparaissent lorsque vous vous lavez et vous les frottez. Ce processus dure normalement près de 28 jours. 

En revanche, dans le cas du psoriasis, cela se produit en quelques jours seulement. Pour des raisons encore inconnues, les cellules du système immunitaire sont continuellement activées dans la couche la plus profonde de la peau (le derme), il s’agit donc d’une inflammation chronique. Le système immunitaire va ainsi considérer les kératinocytes comme des « ennemis » et les attaquer. Elles vont ensuite se diviser plus rapidement pour renouveler la peau, ce qui ne laisse pas assez de  temps pour se débarrasser des vieilles cellules, qui vont s’accumuler. Il en résulte des plaques épaisses typiques recouvertes de squames. Leur couleur rouge est due au processus inflammatoire, qui entraîne une dilatation des vaisseaux sanguins de la peau.