Communiqué

Roche et Novartis de nouveau condamnés en France

09 septembre 2020

Test Achats attend une décision en Belgique sur sa plainte de ...2014 !

Test Achats vient de prendre connaissance de la décision de l’Autorité de la concurrence française dans le dossier Avastin / Lucentis. Elle inflige une amende de 444 Mios € à Roche, Novartis et Genentech pour des comportements contraires aux règles de concurrence. Dans ce dossier important, TA a elle-même déposé plainte auprès de l’Autorité belge de la concurrence il y a presque 6 ans (fin 2014). L’Italie a condamné, la France vient de condamner... L’organisation de consommateurs espère que ce dossier va trouver aussi une issue positive pour les patients en Belgique.

 

Des pratiques anticoncurrentielles

Les médicaments Lucentis (Novartis) et Avastin (Roche) appartiennent à la même famille de médicaments. Sur base de plusieurs études subsidiées par les pouvoirs publics, ils ont la même valeur thérapeuthique. Officiellement, Avastin est uniquement enregistré pour le traitement du cancer. Toutefois, il est également utilisé depuis 2005 pour le traitement de la dégénérescence maculaire humide, une affection grave touchant l’œil. Lucentis, par contre, est bel et bien enregistré pour le traitement de cette affection oculaire, mais est hors de prix. Contre toute logique commerciale, Roche n’a pas sollicité d’agrément officiel pour Avastin pour la dégénérescence maculaire humide. Au contraire, les deux firmes ont tout mis en oeuvre pour placer la sécurité de l’Avastin sous un jour sombre, afin d’inciter les ophtalmologues à utiliser surtout le Lucentis. Ceci a rapporté beaucoup d’argent aux deux sociétés car leurs intérêts sont étroitement enchevêtrés.

Plainte de Test Achats en 2014

Fin 2014, Test Achats a déposé une plainte auprès de l'Autorité belge de la concurrence contre les firmes Novartis et Roche. Les deux sociétés avaient été condamnées en Italie à une amende de plus de 182 millions d'euros par l’Autorité de la concurrence italienne. Roche et Novartis ont sorti l’artillerie lourde pour échapper à cette amende.  

Pour l’organisation de consommateurs, il est logique que ces géants pharmaceutiques se voient – également en Belgique – présenter la facture de leur pratiques anticoncurrentielles. Mais le dossier n’a pas reçu la même attention chez nous qu’en Italie ou en France. Le dossier ne constitue pas une priorité pour l'Autorité belge de la concurrence. Pourtant, selon le syndicat belge des oculistes, le montant gaspillé dans notre pays s’élève à quelque 200 millions d’euros pour une période de 5 ans entre 2009 et 2014. Ce qui, fin 2019, selon certaines source, donnerait un montant d’un demi-milliard d’euros.

Test Achats poursuit en cela sa lutte contre les abus de position dominante

Test Achats poursuit sa lutte contre les pratiques anticoncurrentielles et opaques des firmes pharmaceutiques et suit de très près les plaintes qu’elle a déposées ces dernières années contre les firmes Roche et Novartis pour leurs médicaments Avastin et Lucentis, contre la firme Biogen pour son médicament Spinraza ou encore contre la firme Leadiant pour son médicament CDCA. L’organisation de consommateurs dénonce de tels abus de position dominante qui mettent en péril la survie de notre système d’assurance maladie. A noter que Test Achats a été auditionnée récemment au Parlement pour parler de ce combat fondamental.

Accès presse

Pour avoir accès à tous les contenus en tant que journaliste, nous vous demandons de nous envoyer un e-mail.