Réponse d’expert

Lessive en dosettes: à tenir loin des tout-petits

02 avril 2017
question réponses conseils

02 avril 2017
Ces pastilles roses, bleues ou vertes qui ressemblent parfois à des bonbons, sont à l’origine de plus en plus d’accidents chez les moins de 5 ans.

Une récente étude américaine met en avant l’augmentation des brûlures aux yeux liées aux dosettes pour lave-linge chez les jeunes enfants. Mais toute la problématique est bien sûr aussi valable pour les dosettes pour lave-vaisselle. Ce serait dû au succès croissant de ces produits.

De manière générale, aux États-Unis comme chez nous, de plus en plus d’accidents de ce type sont recensés. On pointe du doigt l’apparence de bonbons qui attire les marmots. De plus, l’enveloppe des sachets, soluble dans l’eau à basse température (30° C), se déchire facilement au contact de la bouche ou de mains humides, libérant le liquide qui est irritant pour les muqueuses de la bouche, les yeux et la peau.

En 2015, sur la base d’une décision européenne, les fabricants ont dû modifier ces produits : boîte opaque et plus difficile à ouvrir, capsules au goût amer, résistantes à une certaine pression et insoluble au moins pendant 30 secondes dans une eau à 20° C.
Les capsules détergentes sont donc censées moins attirer les petits et mieux résister à leurs manipulations. Il est cependant encore trop tôt pour noter un éventuel impact sur le nombre d’accidents. Restez donc prudent et rangez soigneusement ces détergents hors de la vue et de la portée des enfants.
Source : JAMA Ophtalmology, février 2017 et le Centre antipoisons.

Vous aussi, vous avez une question sur le prix ou l’utilité d’un médicament, sur le traitement que vous suivez ou sur un examen médical à passer ?

Contactez-nous


Imprimer Envoyer par e-mail
Exclusivité membre

Accédez à ce contenu

Pour seulement 4 €, découvrez ce contenu et de nombreux autres !


Je découvre Test Achats pour 4 €