Dossier

Catastrophe naturelle: que faire?

02 mars 2020
catastrophe naturelle, inondation, intempérie, grêle, tempête, Fonds des Calamités

Comment réagir quand votre maison ou votre voiture est victime des intempéries ou d’une autre catastrophe?

Introduction

Votre maison sous 20 cm d’eau et sous une épaisse couche de boue. Le capot de votre auto bosselé par des grêlons gros comme des balles de ping-pong. Vos tuiles envolées un soir de tempête. Votre voiture écrasée par la chute d’un arbre… Chaque année amène son lot d’intempéries.

Heureusement, il n’est pas nécessaire que le sinistre soit reconnu officiellement comme catastrophe naturelle pour que vous ayez droit à une indemnisation. Pas pour votre maison, en tout cas, car ce n’est ni un Fonds des Calamités, ni la Région où vous habitez (Wallonie, Bruxelles ou Flandre) qui couvre l’essentiel des dommages dus aux intempéries, mais l’assurance habitation. Si votre habitation est endommagée par les intempéries, mieux vaut donc avoir cette assurance, car elle n’est pas toujours obligatoire.

Il en va autrement pour le dommage au véhicule. Il y a un peu plus de chance que la Région (Calamités naturelles Wallonie, Calamités naturelles Bruxelles, Rampenfonds Flandre) intervienne. Mais le sinistre doit, pour cela, être reconnu officiellement comme catastrophe naturelle. Vous serez sans aucun doute le mieux loti si vous disposez d’une assurance omnium.