Dossier

L'omnium pour vélo électrique

11 mars 2019
Assurance omnium vélo électrique

Le prix d'un bon e-bike tournant autour des 2 500 €, il peut être intéressant de le couvrir avec une assurance vélo omnium. Surtout pour s'assurer contre le vol dans l'espace public.

La couverture

1. Le vol

La plupart des omniums ne couvrent votre vélo électrique dans l’espace public que s’il est attaché à un point fixe. Dans certains contrats, le vélo doit être simplement verrouillé avec l’antivol requis. Dans d'autres, l’attache à un autre vélo suffit aussi, ou bien le cadenas avec lequel le vélo électrique a été fixé doit avoir été forcé par le voleur.

Pour sécuriser au maximum un vélo, deux principes de base. D’une part, acheter un bon cadenas. Plus il est lourd, plus il est cher, meilleur il sera en principe. Ceux en forme de "U" s’avèrent souvent les plus résistants. D’autre part, à l’aide de ce cadenas, attacher à la fois le cadre et la roue arrière du vélo à un point fixe solide. On ajoutera, pour un vélo électrique, l’enlèvement du display (tableau de bord).

Pour que le vol soit couvert, presque tous les assureurs exigent l’utilisation d’un cadenas qui répond à leurs exigences spécifiques. Le cadenas exigé doit souvent posséder le label ART et relever d’une catégorie de sécurité déterminée. Ou être vendu à un prix minimal, 60 € par exemple. Veillez à conserver la facture d’achat du cadenas ainsi que toutes les clés. Vous en aurez besoin en cas de vol. En ce qui concerne les antivols fixes montés sur les vélos, la clé ne peut être ôtée que si cet antivol est enclenché. Si vous êtes encore en possession de toutes les clés, cela prouve en principe que le deux-roues a été verrouillé.

Si vol il y a, signalez-le au plus vite à la police, sous peine de compromettre votre droit à réparation. Attention: les délais pour le faire diffèrent sensiblement, de 24 h à sept jours. Sachez enfin que si la seule batterie de votre e-bike est volée, ce vol n'est pas couvert par tous les assureurs.

2. Les dégâts matériels

L'assurance vélo omnium couvre les dégâts à votre e-bike, que l’on soit civilement responsable ou pas. Pensons surtout aux accidents en tort, aux accidents sans tierce partie ou avec un tiers non identifié, aux accidents où la responsabilité civile est contestée et parfois au vandalisme.

Dans toute assurance, il n’y aura indemnisation que si l’événement correspond à ce qui est couvert selon les termes du contrat. Et aucun dédommagement s’il est exclu. Mais il peut y avoir de grosses différences dans la manière dont sont définis les événements assurés. Chez certains assureurs, il ne doit pas s’agir nécessairement d’un accident, car les contrats utilisent une définition large. Vous y bénéficiez d’une formule "tous risques sauf". En d’autres termes, tout dégât est couvert excepté s’il relève d’une exclusion. Pour les autres contrats, il doit s’agir d’un accident, d’une collision ou d’autres événements précis. Mais là aussi, des différences existent entre assureurs. Une description trop restrictive du concept d’accident peut être préjudiciable pour l’assuré car il permettra à l’assureur de refuser la couverture dans les cas qui ne satisfont pas aux conditions décrites.

3. L'assistance en cas de panne

Dans la plupart des omniums, elle est incluse dans la prime. Mais ce peut aussi être une option.

L’assistance est le plus souvent limitée à la Belgique et aux Pays-Bas, plus une partie des pays limitrophes, par exemple jusqu’à 30 ou 50 km au-delà de leurs frontières. Tenez-en compte si vous emmenez votre vélo électrique à l’étranger. L’assistance inclut dans tous les cas le transport du vélo jusqu’à son point de départ ou jusque chez le réparateur. S’y ajoute souvent la tentative préalable de réparer sur place.

De rares contrats offrent une assistance au domicile. Et la location d’un vélo électrique de remplacement n’est remboursée que très rarement.

Community

Mobilité

Conversations liées