Dossier

Assurance au kilomètre : 5 questions importantes

24 juin 2021
Assurance au kilomètre

Une assurance au kilomètre est une assurance auto dont la prime est liée au nombre de kilomètres que vous parcourez. Comment fonctionne cette assurance au kilomètre ? Pour qui est-elle intéressante ? Découvrez la réponse à vos questions sur l’assurance au kilomètre.

1. Comment fonctionne une assurance au kilomètre ?

  • Au début d'une véritable assurance au kilomètre, vous donnez une estimation du nombre de kilomètres que vous pensez parcourir par an. Votre assureur calcule votre prime provisoire sur cette base. Elle se compose d’une partie fixe et d’une partie variable basée sur votre estimation des kilomètres.
  • Peu de temps avant l’échéance du contrat, votre assureur vous demandera le kilométrage réel de votre voiture. Il détermine votre prime finale. 

Corona Direct est la seule compagnie à proposer une véritable assurance au kilomètre en Belgique.

Les autres se bornent à offrir une réduction de prime si vous ne dépassez pas un kilométrage annuel maximal convenu à l’avance.

2. Pour qui l’assurance au kilomètre est-elle intéressante ?

Les conducteurs qui parcourent moins de 15 000 km par an tirent généralement avantage d’une assurance au kilomètre.

Mais tout dépend du plafond kilométrique fixé et du montant de la prime finale. Les plafonds possibles varient d’un assureur à l’autre; ils s’échelonnent de 2 500 à 25 000 km.

Attention : lorsque vous comparez les prix, c’est la prime finale qui est importante, pas le pourcentage de la réduction. Pour une assurance de même qualité, un contrat classique de l’assureur A peut être moins cher que le contrat au kilomètre de l’assureur B. Il n’y a alors aucune raison de choisir ce dernier.

Si vous êtes nonchalant, mieux vaut peut-être ne pas opter pour une formule avec un kilométrage maximum, car vous risquez une pénalité si vous le dépassez.

3. Sur quelles assurances auto ?

La réduction de prime s’applique dans le meilleur des cas à l'assurance responsabilité civile (RC) auto et à l'omnium (mini-omnium ou full omnium). Mais jamais aux assurances dépannage et conducteur ou à la protection juridique.

Par ailleurs, certains assureurs appliquent la réduction à l’ensemble de la prime omnium, d’autres seulement à une partie de celle-ci. Explication : le kilométrage parcouru a moins d’importance pour le risque lié par exemple au vol ou à la grêle que pour celui lié à un accident.

Notons aussi que certaines compagnies mettent des conditions à la souscription d’une assurance au kilomètre. Par exemple, avoir au moins 26 ans et conduire depuis plusieurs années sans avoir causé un accident en tort.

4. A quel moment puis-je passer à une assurance au kilomètre ?

Si vous changez d’assureur, vous devez respecter un délai de préavis. En principe, trois mois avant la date du renouvellement annuel.

Si vous demeurez chez votre assureur, le plus souvent, le contrat est adapté dès que vous le demandez (si vous avez déjà payé la prime annuelle, vous en récupérez une partie). Chez d’autres compagnies, il faudra par contre attendre la prochaine échéance annuelle, voire un remplacement de voiture.

5. Que se passe-t-il si je dépasse le kilométrage maximal convenu ?

Si vous aviez omis de faire corriger votre contrat et l’assureur le découvre à l’occasion d’un incident (accident, vol, bris de glace, dommage dû à la grêle…), tout dépend de vos intentions. Si vous lui avez dissimulé délibérément des éléments qui ont augmenté de manière sensible et durable le risque d’incident, il peut ne pas vous couvrir, mais aussi vous réclamer ce qu’il a versé aux victimes. En revanche, si vous avez involontairement omis de faire adapter votre contrat pour tenir compte d’un usage plus intensif de votre voiture, les sanctions sont légères. La plupart des assureurs appliquent alors une franchise de 250 €, certains vont jusqu’à 500 €.

En dehors du contexte d’un sinistre, vous ne risquez pas grand-chose car il n’y a pratiquement aucun contrôle. Si vous avez involontairement omis d’adapter votre contrat, l’assureur augmentera votre prime, généralement sans demander votre consentement. La plupart des contrats stipulent que l’augmentation est calculée à partir du moment où l’assureur a constaté le kilométrage excédentaire.   

Comparez et trouvez votre assurance auto

User name

Participer à la conversation

Participez en postant un commentaire ou une question

Commentaires

Soyez le premier à commenter