Dossier

Choisir un frigo économe

11 février 2021
Choisir un frigo économique

L'étiquette énergétique apposée sur un réfrigérateur permet de voir, en un coup d'oeil, sa consommation électrique. De nouveaux labels énergie, révisés, ont fait leur apparition sur les appareils depuis novembre 2020. Ils entrent officiellement en vigueur le 1er mars 2021.

 

La classe énergétique

L'Europe déclare la guerre aux frigos énergivores, notamment en attribuant les labels énergétiques sur base de normes de plus en plus strictes. Au fil des ans, les fabricants ont amélioré l'efficacité énergétique de leurs réfrigérateurs-congélateurs pour obtenir des labels énergétiques aussi favorables que possible. C'est une bonne chose pour l'environnement et pour votre facture d'électricité. Comme ils fonctionnent en continu, les frigos sont en effet les plus grands consommateurs d'énergie dans un ménage. 

Nouveau classement à partir de mars 2021

Depuis juillet 2012, l'Europe exigeait au minimum la classe énergétique A+ pour les appareils. Ceux des classes A à G ne pouvaient plus être vendus dans les magasins européens.

Les appareils énergivores ayant été lentement mais sûrement écartés du marché, et la plupart des appareils se retrouvant dès lors classés dans les catégories A+, A++ et A+++, l'UE a décidé de réviser les étiquettes. Le nouveau label énergie a été introduit le 1er novembre 2020 et sera obligatoire sur les nouveaux appareils dans les magasins à partir du 1er mars 2021. L'échelle de A à G revient (A étant la classe la plus sobre), mais la division en classes énergétiques est faite selon d’autres méthodes de mesure et des normes plus strictes. Par conséquent, vous ne pouvez pas comparer les réfrigérateurs portant le nouveau label avec les modèles portant l'ancien label. Un réfrigérateur doté d’un label énergie A+++ pourrait à présent devenir un B ou un C puisque le nouveau label est plus sévère. À l'inverse, un nouveau B peut obtenir un meilleur score en termes d'efficacité énergétique qu'un A+++ d'avant.