Dossier

Achat et revente de billets sur Internet

27 juin 2018
Achat et revente de billets sur Internet

27 juin 2018

En quelques clics, vous pouvez acheter des billets en ligne pour les événements les plus variés. Mais attention: la revente organisée est interdite et les organisateurs bloquent souvent les billets proposés en dehors des canaux réguliers.

Vous souhaitez signaler un problème, demander un conseil en rapport avec l'achat ou la revente de tickets? Faites appel à nos avocats!

02 542 33 33

Depuis le 1er octobre 2013, la revente organisée de billets est interdite. Cette interdiction a vu le jour en raison du fait que des consommateurs étaient par le passé souvent victimes de pratiques abusives et payaient beaucoup plus que le prix initial. Pour protéger le consommateur, il est donc interdit de faire commerce dans la revente de billets.

Au cas où vous seriez inopinément dans l’impossibilité d’assister à un concert et que vous souhaitez revendre votre billet, pas de problème: la revente occasionnelle en tant que particulier est autorisée, pour autant que vous ne réalisiez aucun bénéfice et qu’il ne s’agit pas d’un billet que vous avez reçu gratuitement ou gagné.

Les infractions sont punissables. Les revendeurs étrangers opérant sur le marché belge aussi sont tenus de se conformer à la législation belge.

Les plaintes concernant la revente organisée peuvent être introduites auprès de la Direction Générale Contrôle et Médiation du SPF Economie.

Ne pas utiliser de site de revente!

Si vous souhaitez acheter un billet pour une rencontre sportive ou un événement culturel, mieux vaut le faire via le site officiel de l’artiste, de l’événement, de la salle de concert ou de tout autre vendeur de billets officiel.

En cas d’achat d’un billet via un vendeur officiel, vous êtes protégé par les règles générales de protection du consommateur et par la loi relative à la revente de billets d’entrée à des événements.

Si vous faites choux blanc par le canal de vente régulier, la tentation est naturellement grande de tenter d’obtenir un billet par le biais d’autres canaux. Mais faites bien attention: étant donné que la revente est interdite, l’organisateur peut bloquer les billets proposés sur un site de revente et vous refuser l’accès à l’événement.

Sur le site www.ilovemyticket.com, vous trouverez une liste de noire des noms des sites de revente illégaux les plus connus.
Notez que certains grands festivals organisent eux-mêmes la revente de leurs propres billets afin d’éviter tout problème.

Reprendre un billet à un particulier?

Il est autorisé de reprendre un billet d’entrée à un particulier, mais comme il s’agit d’une vente entre particuliers, vous n’êtes pas protégé dans ce cas par les règles de protection du consommateur.

S’il s’agit d’un ou une inconnu(e), n’envoyez surtout jamais d’argent comptant pour régler le billet. Il n’est pas impossible que le billet ne vous soit jamais livré. Il peut également s’agir de faux. A la réception vérifiez immédiatement les billets et assurez-vous par exemple que la date et le lieu sont conformes.

Soyez également attentif aux billets nominatifs: il se pourrait que les organisateurs vérifient votre identité à l’entrée, et que l’accès vous soit refusé si votre nom ne correspond pas au nom indiqué sur le billet.

Pour éviter que vous ne payiez des sommes astronomiques pour les billets, mieux vaut jeter un oeil sur un site de vente officiel (comme Goformusic, Live Nation, Rock Werchter ou Ticketnet.be). De la sorte, vous pourrez retrouver le prix original exact (+ les frais additionnels) et ainsi éviter les mauvaises surprises.

Protection en cas d’achat par les canaux réguliers

La loi stipule que le prix définitif doit toujours figurer dans l‘offre et la publicité. Nous entendons par-là: le prix total à payer, en ce compris la TVA, toutes les autres taxes et coûts de tous les services devant obligatoirement être réglés. Des suppléments facultatifs et des coûts additionnels peuvent uniquement vous être portés en compte si vous avez coché être d’accord avec ces suppléments et coûts.

Ce prix doit être imprimé sur le billet. S’il s’agit d’un prix spécial ou d’un billet gratuit, cela doit être clairement mentionné.

Par ailleurs, il est obligatoire de faire cliquer deux fois le consommateur pour confirmer sa commande, une fois qu’il en a reçu l’aperçu complet.

Attention, contrairement à la plupart des achats en ligne, vous ne disposez pas d’un délai de réflexion de 14 jours après l’achat des billets pour des événements. Vous ne pouvez donc plus annuler votre achat.

Paiement en ligne sécurisé

En fonction du site web utilisé, différents modes de paiement s’offrent à vous: par virement (électronique ou non), Bancontact/Mister Cash, votre gsm (via le système Banxafe) et naturellement par carte de crédit.

Veillez à toujours effectuer des paiements en ligne sur un site sécurisé. Vous le reconnaîtrez au petit cadenas au bas de votre écran et à côté de l’adresse URL, précédé de “https” au lieu de “http”.

Il est également conseillé d’imprimer la fenêtre avec la confirmation de votre paiement.

Comment puis-je recevoir les billets?

Le vendeur est tenu de livrer les billets à temps, au plus tard le jour de la rencontre sportive ou de l’événement culturel.

Le vendeur est par ailleurs responsable de l’envoi. Si les billets sont endommagés pendant l’envoi (par exemple déchirés, en partie illisibles), il est tenu de les remplacer ou de les rembourser. Et si l’envoi ne parvient pas au destinataire, le vendeur doit envoyer de nouveaux billets ou procéder au remboursement. Dans ce cas, vous pouvez exiger une indemnisation si vous pouvez démontrer que vous avez subi un préjudice suite à la livraison tardive.

Attention, de nombreux vendeurs n’envoient les billets que quelques jours seulement avant l’événement, même si vous avez acheté les billets longtemps auparavant. De la sorte, ils s’efforcent d’éviter au maximum que les billets ne soient revendus au marché noir. Un peu de patience donc.

Si vous avez choisi de passer prendre les billets surplace peu de temps avant l’événement, veillez à être bien à temps. Il pourrait y avoir foule au guichet de retrait.

Il est de plus en plus fréquent que les billets vous soient envoyés sous la forme d’un fichier pdf à imprimer par vos soins. Selon nous, cela devrait être gratuit. Dans ce cas toutefois, des frais d’expédition sont parfois portés en compte, ce qui n’a pas de sens.