Réponse d’expert

Si vous résiliez votre abonnement de fitness pour des raisons médicales

04 mai 2021
Myriam De Rouck

Lorsque vous souhaitez mettre fin à votre abonnement à un centre de fitness, même si c'est pour des raisons médicales, vous ne pourrez pas toujours demander le remboursement de votre argent. Notre experte Caroline Koelman a expliqué à Myriam De Rouck pourquoi vous pouvez parfois déjà être content.e s'ils sont prêts à vous offrir un bon d'achat à la place.

Myriam De Rouck (photo), d’Eeklo : "Comme j’avais pas mal grossi, j’ai pris un abonnement chez Bodyline. Mais j’ai eu très vite de plus en plus mal au dos, et mon médecin m’a ordonné de stopper les exercices. J’ai eu beau présenter un certifi cat médical attestant que je dois mettre fin à l’abonnement pour raisons de santé, Bodyline refuse de me rembourser. Tout au plus me propose-t-il un bon de valeur. Suis-je obligée d’accepter ?" 

La réponse de notre experte

Sans doute auriez-vous préféré recevoir de l’argent plutôt qu’un bon de valeur, mais vous devrez malheureusement vous en contenter. Le contrat que vous avez signé stipule expressément que les séances sont personnelles et non transférables à des tiers. Selon ce que vous nous expliquez, il n’est nulle part question d’un remboursement sur présentation d’un certifi cat médical attestant que vous devez interrompre vos séances d’exercices pour des problèmes de santé. 

Le secteur des centres de fitness a bien adopté un Code de conduite, mais Bodyline ne l’a pas signé et n’est donc pas tenu de le respecter. Sinon, vous auriez pu invoquer la règle selon laquelle on ne peut pas réclamer d’indemnité, hormis quelques frais administratifs, pour une suspension du contrat pendant une période déterminée par un certificat médical attestant que le consommateur doit cesser de faire du sport ou du fitness pendant au moins un mois. 

Si, comme c’est votre cas, vous ne pouvez pas invoquer ce code de conduite, vous pouvez éventuellement faire valoir que la Commission des clauses abusives estime qu’il n’est pas correct de faire supporter unilatéralement par le consommateur les risques de santé dans un contrat portant justement sur l’amélioration de la santé, comme c’est le cas d’un abonnement fitness. En d’autres termes, dans le cadre d’une relation équilibrée entre les parties, il serait normal que des problèmes médicaux donnent lieu à un remboursement partiel du montant de l’abonnement. 

Mais la Commission n’émet que des recommandations, qui n’ont pas force de loi. En pratique, vous dépendez donc du bon vouloir du centre de fitness. Si Bodyline se refuse toujours à un remboursement partiel, vous devrez vous contenter du bon de valeur qui vous est proposé en compensation des séances restantes. Vous pourrez à votre guise le donner ou le revendre à quelqu’un, ou éventuellement l’utiliser vous-même plus tard si votre état médical le permet.

Un problème ? Nous pouvons vous aider

Vous aussi vous avez un problème? N’hésitez pas à faire appel aux experts de notre Service Conseil.

Contactez-nous


Imprimer Envoyer par e-mail
User name

Participer à la conversation

Participez en postant un commentaire ou une question

Commentaires

Soyez le premier à commenter
Community

Alimentation et Santé

test

Conversations liées