News

Taux d’inflation et impact réel: le retour des promotions est particulièrement bienvenu

01 avril 2020

Selon le SPF Economie, l’augmentation générale des prix en Belgique n’a été que de 0,62 % en mars. Ce pourcentage ne dit cependant rien de l’impact réellement ressenti par les ménages qui ont le plus pâti de l’interdiction des promotions. Voilà pourquoi nous nous sommes battus avec succès pour le retour des promos en magasin.

Les chiffres de l’inflation sont donc tombés pour le mois de mars : 0,62 %, nous dit le SPF économie. L’impact du Covid-19 sur l’indice des prix à la consommation aurait donc été limité, voire nul. C’est oublié que chaque ménage a son propre taux d’inflation, en fonction de ses habitudes d’achat. Même si les prix de base ont peu évolué, certains ont pu voir le total de leurs courses considérablement augmenter.

Suppression des promos, baisse du pouvoir d’achat

Pour enrayer les comportements de stockage impulsif, le Conseil National de Sécurité avait annoncé le 19 mars dernier, l’interdiction des promotions.
Celles-ci concernent en moyenne entre 5 et 8 % de l’assortiment des supermarchés, mais certains ménages y sont particulièrement attentifs.
Et l’impact de cette mesure a été d’autant plus significatif que certains ont vu revenus et pouvoir d’achat baisser en raison de la crise.    




L’absence en rayons de certains produits de base de premier prix a aussi obligé et oblige encore ponctuellement, les consommateurs à acheter d’autres produits de marques plus chères. Comme le montre notre illustration, un produit de premier prix est en effet en moyenne 66% moins cher qu’un produit de grande marque! Le taux d’inflation officiel est donc une chose, le vécu des ménages en est une autre.  

Retour bienvenu des promos

Pour préserver le pouvoir d’achat des consommateurs, Test Achats a demandé et, semble-t-il, obtenu de la Ministre des consommateurs Nathalie Muylle qu’elle autorise à nouveau les promotions sur les produits périssables, tels que les produits frais, la viande, les fruits et légumes, ...  Un nouvel arrêté du gouvernement en ce sens est attendu ce mercredi. Il concerne les promotions initialement programmées avant la crise.

Inflation en baisse

Si l’inflation est en baisse aujourd’hui, c’est principalement le fait de la baisse importante du prix des produits pétroliers. Ainsi, le prix de l’essence a chuté d’environ 20% durant le mois de mars, celui du diesel de 13 %. Parallèlement, le prix du mazout de chauffage a perdu 24 % et les prix du gaz sur les marchés de gros ont battu leur record baissier historique.  Voyez nos conseils à ce propos: Le coronavirus fait chuter les prix de l'énergie

Vigilance de mise

En gardant en tête les réserves qui précèdent, l’analyse  des chiffres ne montre pas de réels dérapages des prix. Sachant toutefois que la collecte des prix par le SPF Economie n’inclut pas nécessairement les toutes dernières données et que des abus  sporadiques sont toujours possibles.