News

Vaut-il mieux réserver sur une plate-forme en ligne que directement à l’hôtel ?

Non. Jadis, il était en effet souvent plus intéressant de passer par une plateforme en ligne comme Booking.com ou Expedia pour trouver une chambre d’hôtel. Mais cette période est révolue. 

13 juillet 2021

Quand vous cherchez une chambre d’hôtel, vous plongez d’emblée sur le site internet de Booking.com ou d’Expedia par exemple ? Avec la conviction que ça vous coûtera moins cher ? Aujourd’hui, ce n’est plus nécessairement le cas.

Naguère, les hôtels qui collaboraient avec ces plateformes de réservation en ligne ne pouvaient pas proposer sur leur propre site internet des prix inférieurs à ceux de la plateforme, en vertu de la “clause de parité” qu’ils avaient acceptée. Pas de gaieté de cœur, bien sûr, mais ils n’avaient pas d’autre choix s’ils voulaient profiter de la plus grande visibilité de ces plateformes. 

Mais les hôtels belges sont depuis lors libérés de cette contrainte. En 2019, ces clauses de parité ont été interdites chez nous. Désormais, c’est la liberté des tarifs qui est la règle. 

Tarifs libres pour les hôtels belges

À présent, les plateformes en ligne n’ont plus le droit d’interdire aux hôtels d’être meilleur marché qu’elles-mêmes. En supprimant la clause de parité, la Belgique a ainsi suivi l’exemple de pays comme la France, l’Italie, l’Allemagne et l’Autriche notamment. 

Cherchez plus loin qu’une plateforme en ligne

Une plateforme en ligne peut vous aider à trouver des hôtels intéressants, bien sûr, mais vérifiez quand même systématiquement s’il n’est pas moins cher de réserver directement auprès de l’hôtel de votre choix. En effet, le prix sur le site internet de l’hôtel peut être sensiblement inférieur à la première trouvée sur une plateforme en ligne. Car il faut savoir que les hôtels doivent céder une commission de 15 % environ aux plateformes en ligne avec qui elles se sont engagées. 

Et soyez aussi attentifs aux "petits caractères", c’est-à-dire les conditions générales. Le petit-déjeuner est-il compris ? Faut-il payer à l’avance l’intégralité du prix de la réservation ? Devrez-vous encore payer une taxe sur place ? L’annulation est-elle gratuite et, si oui, jusqu’à quand ? 

Il peut aussi être intéressant de voir s’il n’y a pas d’offres spéciales dans une agence de voyages.

Un problème ?

Vous n’êtes pas satisfait de l’hôtel que vous avez réservé ? Voyez notre dossier bourré de conseils à l’intention des voyageurs. Vous y lirez notamment comment faire valoir vos droits si vous n’avez pas été satisfait de votre hébergement à l’hôtel.

Pour vos questions sur les voyages, n’hésitez pas non plus à appeler gratuitement le 0800 29 510, tous les jours ouvrables de 9h à 17h (15h45 le vendredi).

Appeler le 0800 29 510

 
User name

Participer à la conversation

Participez en postant un commentaire ou une question.

3 Commentaires

trier par :

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

31-08-2021

Bonjour, cet été j'ai vu un hôtel sur booking et j'avais un soucis avec mon application. J'ai contacté l'hôtel afin de savoir s'il pouvait me faire le même prix que sur booking et ils m'ont dit que le prix n'était valable sur booking. J'ai l'impression que certains hôtels n'ont pas totalement abandonné la clause parité.

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

03-08-2021

Bonjour à toutes et à tous, mon expérience est que les 2 méthodes sont complémentaires et ont toutes deux des avantages (et des inconvénients). Les sites en ligne ont le gros avantage de donner un maximum d'informations sur les chambres et les services annexes et de permettre de comparer les prix et de connaître rapidement les périodes les moins onéreuses. Il est aussi souvent possible d'annuler (ou modifier) sans frais et de se faire rembourser rapidement en cas de changement de programme. C'est souvent plus compliqué chez l'hébergeur, surtout si l'on approche de la date d'arrivée à l'hébergement.
Donc pour un court séjour, potentiellement modifiable et en haute saison, il est probablement plus rassurant d'utiliser une plate-forme de réservation en ligne.
En revanche, l'hébergeur abandonne souvent plus de 15% - 20% du prix que vous payez en faveur de la plate-forme. Pour un séjour un peu plus long et en dehors de la saison haute, il arrive souvent que l'hébergeur consente à vous rendre une partie des frais qu'il ne payera pas. Il peut donc être plus économique de contacter directement l'hébergeur dans ce cas, sans cacher que vous connaissez les prix demandés sur les différentes plates-formes.
C'est également utile de contacter l'hébergeur en direct si vous avez des demandes spéciales (chambres communicantes, arrivée tardive ou anticipée, nécessité d'une place de parking, d'un accès pour personne à mobilité réduite, régime alimentaire particulier, ...

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

03-08-2021
, a répondu:

Merci pour votre témoignage. Dites-nous, quelle platforme de voyage avez-vous utilisé jusqu'à présent? Et ces platefomes de voyage sont elles facilement joignables au téléphone ? Tout se passe-t-il par mail ou chat? ^Kelly