News

Si vous voyagez avec plusieurs compagnies

24 août 2022
plusieurs avions American au sol

Le vol que vous avez réservé est parfois opéré par plusieurs compagnies aériennes, en particulier pour les voyages lointains. Quels sont vos droits en cas de problème, par exemple si le vol est fortement retardé, voire annulé ? 

Si vous réservez un vol long-courrier, il y a de fortes chances que vous ayez une ou plusieurs escales sur le chemin avant d'arriver à destination. Souvent, vous devrez passer d'un avion à l'autre et les vols seront assurés par des compagnies aériennes différentes. À qui pouvez-vous vous adresser si quelque chose ne va pas comme prévu ? 

Il existeun règlement européen vous donnant certains droits, si vous avez par exemple acheté un billet pour un vol direct à destination de Tenerife. Mais ces mêmes droits s'appliquent-ils si certaines parties de votre vol ont lieu en dehors de l'Europe ou si vous avez voyagé avec un transporteur non européen ? 

Prenons un exemple : vous réservez un voyage avec KLM de Bruxelles à Sydney (Australie), avec une escale à Munich et Singapour. Les vols à partir de Munich et Singapour sont assurés par Singapore Airlines. Votre vol retour est assuré par les mêmes compagnies aériennes. 

Problème pendant le voyage aller 

Supposons que les choses tournent mal à Munich. En raison d'un retard important, vous manquez votre vol de correspondance Singapour-Sydney et vous arrivez à votre destination finale un jour plus tard que prévu. Vers qui pouvez-vous alors vous tourner ? 

KLM, sur la base de la réglementation européenne. 

Car ces règles s'appliquent à l'ensemble du vol, même pour la partie Singapour-Sydney. Il s'agit après tout d'un vol qui a décollé d'un aéroport situé sur le territoire de l'UE (étendu à l'Islande, la Norvège et la Suisse). C'est la seule condition. Il importe donc peu que votre vol soit composé de plusieurs parties ou que vous changiez d'avion.

L'ensemble du voyage Bruxelles-Sydney est considéré comme un tout, du moins tant qu'il s'agit d'une seule réservation. La compagnie aérienne avec laquelle vous voyagez n'a pas non plus d'importance. Les règles européennes s'appliquent même lorsque le transporteur responsable de la totalité du trajet ou de certaines parties de celui-ci est non-européen.

Problème pendant le voyage retour

Au retour, supposons que les choses tournent mal à l'aéroport de Singapour et que vous ne rentriez chez vous un jour plus tard que prévu. Vers qui pouvez-vous vous tourner alors ?

Dans ce cas, la situation est moins claire, car une partie du vol est effectuée par une compagnie aérienne non européenne et une autre partie par une compagnie aérienne européenne.

En effet, un vol qui ne part pas d'Europe ne tombe sous le coup de la réglementation européenne que si le vol arrive en Europe et est exploité par une compagnie aérienne européenne.

Nous pensons que la protection européenne s'applique si la dernière partie du vol, qui arrive en Europe, est effectuée par un transporteur européen. Comme dans notre exemple, puisque vous retournez à Bruxelles avec KLM.

Dans d'autres hypothèses, la situation serait plus claire. Si l'ensemble du vol de retour avait été effectué par KLM, vous auriez sans aucun doute pu invoquer les règles européennes. En revanche, vous ne bénéficieriez pas de cette protection avec un vol retour entièrement opéré par Singapore Airlines. 

Vous souhaitez plus d'informations ?

Nous vous renvoyons à notre dossier dans lequel nous expliquons plus précisément la protection des passagers aériens selon la législation européenne. Le minimum de trois heures qui est une condition pour pouvoir prétendre à une indemnisation en cas de retard doit, dans le cas de vols avec escales, être considéré par rapport à l'heure d'arrivée à la destination finale. 

DéCOUVREZ NOTRE DOSSIER SUR VOS DROITS EN TANT QUE PASSAGER AÉRIEN

Si les règles de l'UE ne s'appliquent pas, il est préférable de demander à la compagnie aérienne avec laquelle vous avez réservé quels sont vos droits. Si vous ne pouvez pas demander une indemnisation, vous pouvez toujours essayer d'invoquer la Convention de Montréal. Mais ne vous faites pas d'illusions, ce ne sera pas facile.

Vous cherchez d'autres informations sur le règlement des problèmes pendant votre voyage ? Vous trouverez peut-être une réponse dans l'un de nos autres dossiers sur les problèmes durant votre voyage.

Découvrez NOS DOSSIERS SUR LES PROBLÈMES RENCONTRÉS PENDANT VOTRE VOYAGE

Pour des questions spécifiques sur les voyages, vous pouvez également appeler gratuitement notre ligne d'assistance gratuite, disponible tous les jours ouvrables au 0800 29 510 entre 9 et 18 heures.

APPELEZ LA LIGNE D'ASSISTANCE GRATUITE POUR LES VOYAGES