Communiqué

Ardennes-Etape force la main de ses clients

13 novembre 2020

Test Achats a déjà reçu une centaine de plaintes de voyageurs mécontents à propos d'Ardennes-Etape. L’entreprise, qui est surtout connue pour la location de chalets et gîtes, a, depuis l'introduction des restrictions de voyage, notifié aux consommateurs ayant réservé un séjour qu’ils devaient opter endéans les 48 heures pour un bon à valoir. S'ils ne répondent pas dans ce court délai, la réservation est réputée effectuée. Scandaleux selon Test Achats.  L'organisation de consommateurs va envoyer une mise en demeure à l'entreprise de location pour qu’elle change cette pratique illégale. Pour toute question ou problème dans le cadre de la crise du coronavirus, le consommateur peut continuer à appeler le numéro gratuit 0800 29 510.

Ardennes-Etape

Comme beaucoup d'autres, Ardennes-Etape est une plateforme web qui sert d'intermédiaire entre le propriétaire d'une maison de vacances et le client qui souhaite y passer un séjour Concrètement, l'entreprise se charge de la partie administrative du séjour : la présentation du logement, la mise à jour des horaires, le suivi des réservations, des documents et aussi des paiements. Les remboursements résultant de réservations annulées doivent donc être effectués par eux.

 

Coronavirus

"Depuis le début de la crise du coronavirus, nous avons reçu des milliers de plaintes concernant les voyages. Les réservations de séjours en gîtes et chalets   en font  partie. Surtout concernant  la difficile procédure du remboursement quand le séjour en question ne peut pas avoir lieu", precise-t-on chez Test Achats. L'organisation de consommateurs note que chaque fois que le gouvernement resserre la "politique des bulles", Ardennes-Etape envoie un courrier à tous les locataires des logements en les mettant dos au mur pour  leur réservation.

 

"Tout d'abord, nous constatons que le temps imparti aux clients pour répondre est déraisonnablement court. Toute personne qui ne répond pas dans les 48 heures avec un message indiquant que sa bulle est respectée ou que le bon à valoir est accepté comme crédit de voyage voit sa reservation se dérouler comme prévu. Conclusion : si vous ne lisez pas vos e-mails pendant deux jours, vous risquez de perdre le montant total de la réservation", déclare Jean-Philippe Ducart, Manager Public Affairs & Media Relations et porte-parole de Test Achats.

 

Test Achats ajoute qu'Ardennes-Etape incite également les clients à renoncer à la revendication de force majeure afin d'obtenir le remboursement du séjour.

 

Mise en demeure

Selon Test Achats, Ardennes-Etape est en infraction avec plusieurs dispositions légales. Tout d'abord, le droit au remboursement est complètement supprimé. Ensuite, il y a un délai de réponse totalement déraisonnable à la proposition de l’octroi d’un bon de valeur et, enfin, il est automatiquement indiqué que le consommateur renonce au droit d'invoquer la force majeure.

 

L'organisation de consommateurs souligne que la force majeure est une chose qui s’impose aux parties différente de la simple annulation d'un séjour. Test Achats enverra à Ardennes-Etape une mise en demeure afin que l’entreprise mette fin à ces pratiques commerciales déloyales. Test Achats  n'exclut pas d’autres actions, notamment en justice.

 

Test Achats souligne que les personnes peuvent toujours appeler le numéro gratuit 0800 29 510 (du lundi au jeudi de 9h à 18h, et le vendredi de 9h à 16h45) pour toutes questions ou problèmes liés à la crise du coronavirus.

Accès presse

Pour avoir accès à tous les contenus en tant que journaliste, nous vous demandons de nous envoyer un e-mail.