Communiqué

Certificat européen pour voyager: Test Achats demande aux Etats membres des mesures uniformes

16 juin 2021

Ça y est, la Belgique lance le Certificat covid européen ce 16 juin. Mais attention, de nombreux pays européens ne l’accepteront pas avant le 1er juillet, à l’image de l’Italie ou du Portugal, destinations très prisées des belges. Il convient donc toujours de vérifier les règles applicables dans le pays où l’on souhaite se rendre. Et même après l’entrée en vigueur de ce certificat, les règles applicables dans les différents Etats demeureront différentes sur certains points. Une occasion manquée de réellement simplifier la vie des consommateurs, selon Test Achats qui appelle les Etats membres à rectifier le tir avant le 1er juillet.

Depuis de nombreux mois, Test Achats se mobilise pour que le certificat européen pour voyager soit un outil réellement efficace, non discriminatoire et gratuit pour les consommateurs. Grâce à un travail de longue haleine, elle a réussi à obtenir deux tests PCR gratuits en Belgique pour les personnes ne pouvant pas se faire vacciner (comme les enfants), ou qui ne l’ont pas encore été. Ces tests gratuits pourront être obtenus à partir du 1er juillet.

 

Occasion manquée

L’objectif de cet outil est de permettre à nouveau aux européens de voyager en toute sécurité au sein de l’Union européenne, et par là même, de relancer le secteur touristique qui a gravement souffert de la crise.

 

Si on prend l’exemple d’une famille de deux parents vaccinés avec deux enfants de 2 et 4 ans, on peut dire que l’objectif est atteint. A partir du 1er juillet, ils pourront voyager partout en EU sans difficultés.

 

Mais prenons l’exemple d’une famille avec un parent vacciné, l’autre pas, et deux enfants de 7 et 10 ans. Dans ce cas, peu de choses changent par rapport à la situation actuelle. Le parent vacciné pourra voyager en présentant son certificat. Mais pour les autres, il faudra se renseigner sur les règles en vigueur dans chaque pays. En effet, certains acceptent des tests antigéniques, d’autres pas, certains acceptent un test PCR de moins de 72h, d’autres de 48h, certains demandent d’être vaccinés depuis 2 semaines après la dose unique de vaccin, pour d’autres c’est 4 semaines, … etc. Si la famille doit traverser plusieurs pays de l’UE lors de son voyage, elle devra vérifier les règles applicables dans chacun des pays de son parcours ! Une situation kafkaïenne, selon Test Achats.

 

Appel aux Etats membres

"Nous voulions que ce certificat covid européen soit un outil efficace et réellement utile pour les consommateurs, et ce message a clairement été entendu aussi bien par la Commission que le Parlement européens. Mais les Etats membres se sont réservé une marge de manœuvre importante sur certains points comme l’acceptation des tests antigéniques ou non, l’âge à partir duquel le certificat est exigé, les délais de validité différents des tests PCR ou les délais après les doses de vaccin. Toutes ces règles différentes en font un outil compliqué" déplore Julie Frère, porte-parole de Test Achats. "Il n’est pas trop tard pour rectifier le tir. Nous appelons les Etats membres à s’accorder sur des règles uniformes avant le 1er juillet. A défaut, cela sera une réelle occasion manquée de simplifier la vie de tous les voyageurs".

Accès presse

Pour avoir accès à tous les contenus en tant que journaliste, nous vous demandons de nous envoyer un e-mail.