Dossier

Téléphoner par internet: VOIP

18 avril 2019
voip

18 avril 2019

Téléphoner presque gratuitement ? C'est possible ! Grâce au VoIP, vous pouvez appeler gratuitement via Internet. Vous pouvez également faire des économies sur vos appels tant vers des numéros fixes que mobiles. 

Quel opérateur et quelle formule choisir ?

L'opérateur VoIP le plus intéressant dépendra surtout de l'heure des appels (heures de pointe ou creuses), de leur fréquence, de la personne appelée (en Belgique ou à l'étranger, fixe ou mobile) et de la location ou non d'un numéro géographique. Mais les possibilités et le matériel pourront aussi varier énormément. Interrogez-vous donc précisément sur ce que vous voulez avant de franchir le pas.

Quel opérateur ?

L'opérateur le plus connu reste sans conteste Skype, mais le marché mondial du VoIP connaît une croissance incroyable. Comme tous les contacts se font par internet, rien ne vous empêche d'opter pour un opérateur VoIP étranger, abstraction faite toutefois des éventuelles barrières de la langue et de paiement. Il pourra par ailleurs arriver que l'opérateur VoIP de votre choix ne permette pas la location d'un numéro géographique.

La plupart des opérateurs sont des "détaillants" qui achètent eux-mêmes du temps d'appel auprès d'un grand groupe comme Betamax (notamment VoIPCheap, Nonoh, PoivY, LowrateVoip, Webcalldirect, MegaVoip, VoipGain, VoipWise, FreeCall, Internetcalls, NetAppel, SIPDiscount, VoipBuster, VoipDiscount, 12VoIP, VoipStunt).

Tous les opérateurs qui achètent du temps d'appel auprès de Betamax ne vous facturent rien pour les appels fixes et parfois aussi mobiles dans et vers toute une série de pays, à condition que vous achetiez régulièrement un crédit d'appel minimum. Voilà pourquoi ces opérateurs sont en général aussi les moins chers. Outre ces "détaillants", il existe de nombreux opérateurs indépendants comme 3StarsNet, Annatel, Callvianet, Mobivox, MSN, Skype, Voiceglobe, WeePee, QuteCom et Yahoo.

Appels à l'étranger

Pour comparer les tarifs, nous partons du principe que nous téléphonons 400 minutes par mois au départ de la Belgique vers l'étranger, dont 90 % vers un téléphone fixe et 10 % vers un GSM. Trois quarts des conversations ont lieu en heures creuses et un quart pendant les heures de pointe. Telle est la base que nous utilisons pour comparer les tarifs de différents fournisseurs de téléphonie fixe et mobile, de VoIP (par internet) et de cartes d'appel internationales.

Nous avons considéré 3 scénarios : appels en Europe (France, Italie, Pays-Bas et Allemagne), en Afrique du Nord (Maroc, Algérie, Tunisie et Egypte) et Amérique du Nord (la moitié aux États-Unis, l'autre moitié au Canada). Les tarifs sont ceux de mars 2014. Dernière précision, nous ne tenons pas compte de la qualité de la communication.

 

 En Europe


Dans notre scénario, la formule Europe Illimité de Skype coûte 9,29 €. Mais comme vous le remarquerez dans le tableau, il existe des opérateurs plus avantageux. Les 5 opérateurs du tableau étaient ressortis comme les moins chers lors de notre précédente étude (en 2008). Le moins cher selon notre scénario est Poivy. Il permet d'appeler gratuitement des numéros fixes pendant 300 minutes par semaine durant 90 jours à chaque recharge (10 €). Soit seulement 3,11 € par mois. Les autres opérateurs VoIP proposent aussi chaque fois un tarif plus avantageux que Skype.

 

En Afrique du Nord

Pour appeler en Afrique du Nord, internet est moins cher que les opérateurs classiques et certains opérateurs alternatifs. Dans notre scénario, vous paierez 72,51 € avec Skype, mais l'opérateur VoIP le moins coûteux de notre comparatif est 25 € moins cher. Vous ne paierez en effet que 47,92 € par mois avec Megavoip. Plusieurs fournisseurs offrent aussi dans ce cas 300 minutes d'appels gratuites par semaine vers des numéros fixes pendant 90 ou 120 jours vers certains pays d'Afrique du Nord.

 

Aux États-Unis


 Alors que Skype coûte encore 8,52 € dans notre scénario, Nonoh et VoIPCheap permettent d'appeler tout à fait gratuitement des numéros fixes et mobiles. Ne perdez toutefois pas de vue que cela n'est valable que pendant une période limitée (90 jours après une recharge d'au moins 10 € chez VoIPCheap et 120 jours chez Nonoh) et jusqu'à un maximum donné (300 minutes par semaine chez VoIPCheap et 200 minutes par semaine chez Nonoh). Quoi qu’il en soit, les conditions pour ce montant sont malgré tout très intéressantes. Cela vaut, chez la plupart des opérateurs VoIP, pour l'Amérique du Nord.

Il est pour le moins étrange de constater qu'il est généralement moins cher d'appeler en Amérique du Nord que chez nos voisins. Cela s'explique en grande partie par le fait qu'aux États-Unis et au Canada, les tarifs vers les GSM et les téléphones fixes sont les mêmes. Appeler en Afrique du Nord coûte par contre sensiblement plus. Dans nos scénarios, le choix le moins cher coûte 48 € par mois, alors que pour les appels en Europe il coûte à peine plus de 3 € par mois. Les différences sont vraiment énormes !

Appeler à l'étranger avec votre GSM et via votre opérateur GSM ne sera jamais la solution la moins chère. La liberté de mouvement pour pouvoir utiliser votre GSM partout et tout le temps a donc un prix. Certains opérateurs alternatifs de téléphonie fixe peuvent proposer des prix très compétitifs.