News

Samsung Galaxy S21: une "simple" mise à jour plus qu'une révolution

08 février 2021
Samsung Galaxy S21: une mise à jour bienvenue, mais non sans concessions

La nouvelle série Galaxy S de Samsung est passée entre les mains de nos experts en labo afin d'en mesurer les performances. A quelle place de notre classement se hisse-t-elle ? Les prix sont en légère baisse (+/- 50 € par rapport à 2020), ce qui est assez rare que pour être souligné, mais pour cela, le fabricant coréen a dû faire des concessions. 

Précisons d'emblée que tous les pays du monde n’ont pas la même version de ces nouveaux Galaxy. Comme l’an dernier, certains marchés (Corée du Nord et Etats-Unis, p.ex.) bénéficient d’un processeur différent, le Snapdragon 888, alors que les autres pays, dont la Belgique, voient leurs appareils équipés de la puce maison (l'Exynos 2100). Samsung affirme que son propre processeur est plus performant et moins énergivore que l'Exynos précédent (qui avait tendance à vite vider la batterie), mais nous déplorons de privilégier ainsi certains marchés.

Il est où le chargeur ? Ah ben, plus là...

Une des nouveautés remarquée est l’absence de chargeur avec l’appareil. Le fabricant justifie son choix par une volonté écologique de limiter le nombre d’accessoires qui traînent dans nos tiroirs. Principe louable, mais guère simple en pratique : ces nouveaux smartphones ont des standards que tout le monde ne possède pas encore. Une proposition écologique et juste serait, selon nous, de mettre le chargeur gratuitement à disposition de ceux qui en ont besoin. 

Résultat des courses, si vous n’avez pas de chargeur compatible ou souhaitez recharger rapidement, il vous faudra débourser 24,99 € de plus. Face à ce nouveau phénomène que nous regrettons, nous avons choisi d’effectuer le test de recharge avec le câble fourni (USB-C vers USB-C) et un chargeur classique de 5 W (cas d'une majorité de consommateurs). Concrètement, il faut 3 heures pour charger complétement un Galaxy S21, contre 1 h 15 avec le chargeur rapide (25 W). Tout ceci explique en partie pourquoi cette nouvelle gamme obtient un score généralement moins bon que la précédente (S20) pour la partie 'batterie' de nos tests, et ça se répercute sur le score final. 

Et plus de lecteur de carte mémoire non plus !

Le chargeur n’est pas le seul élément à disparaître : terminé aussi le port MicroSD, qui permettait d’étendre la mémoire du smartphone à moindre coût. Samsung défend sa décision par la place occupée dans le châssis par l’antenne 5G, ainsi que les capacités de stockage importantes dont disposent ses appareils (de 128 Go à 256 Go pour les S21 et S21+, et jusqu’à 512 Go pour le S21 Ultra). Dommage quand même, car une carte microSD coûte moins cher que les 50 € demandés pour passer de 128 à 256 Go chez Samsung.

Envie de voir les résultats des tests ou de chercher un modèle plus proche de vos besoins ? Jetez un oeil sur notre comparateur de smartphones.

Voir les résultats des tests

Version Ultra : le nec

L'Ultra est le modèle le plus prestigieux parmi les S21, gamme qui représente le nec plus ultra de Samsung (avec la série Note). A 1249 € prix de départ, on ne peut pas parler de smartphone 'grand public', mais c'est une vitrine des nouvelles technologies qui suivront sur d'autres modèles. Ce qui frappe :

  • Un magnifique écran Super AMOLED de 6,8 pouces, tellement imposant qu'il faut manipuler l'appareil à deux mains (remarque valable pour d'autres fabricants). Contraste et luminosité sont très bons, et le taux de rafraichissement « adaptatif » (de 48 à 120 Hz en fonction du contenu consulté, ça évite de vider la batterie trop vite) rend l’expérience utilisateur extrêmement fluide.

La taille importante du S21 (75.6x165.1x8.9 mm pour l'Ultra) complique sa prise à une main.

  • Des performances en photo, le S21 Ultra reprenant la configuration du S20 Ultra : capteur principal de 108 MP (f/1,8) équivalent 24 mm, ultra grand-angle de 12 MP (f/2,2) 120 degrés équivalent 13 mm, téléobjectif x3 (optique) de 10 MP (f/2,4) équivalent 72 mm, téléobjectif x10 (optique) de 10 MP (f/4,9) équivalent 240 mm et capteur ToF avec autofocus laser. Le module (coin supérieur gauche) est protubérant, mais il ne déçoit pas avec sa polyvalence et des clichés d’excellente qualité. Le zoom optique x10 est l’un des meilleurs que nous ayons vu. Samsung se targue de zoomer jusqu’à 100x de manière numérique, mais ça reste une option plus 'gadget' que viable au quotidien. C'est clairement la meilleure qualité, avec le Note 20 Ultra, que l'on puisse trouver sur un smartphone actuellement (devançant même l’iPhone 12 Pro Max d’un cheveu). 

  • Autonomie : bon élève (37 heures lors de notre test), mais pas le premier de sa classe. Sa batterie (5 000 mAh) suffit pour une journée d'usage intensif.
  • Pas trop fragile ? Non, doté d'une bonne résistance, il n'a révélé que quelques griffes et petits coups à l’issue de notre très exigeant test de chute.
  • S-Pen: l'ULtra est désormais compatible avec le S-Pen, naguère réservé à la gamme Note. Ce petit stylet permet notamment d’enregistrer des notes à la main ou de dessiner sur l’écran, ou encore de signer des documents électroniques. Attention, il n'est toutefois pas inclus dans la boîte (+ 39,99 €) et, à la différence des Note, il n’y a pas d’insert dans la coque pour le ranger. 

Si cet Ultra ne rompt aucunement avec son prédécesseur le S20 Ultra, il en reprend la plupart des qualités qui font sa force. On peut légitimement penser qu'il s'agit davantage d'une mise à jour que d'une réelle (r)évolution. Il rejoint assurément le club des smartphones les plus performants, mais on est en droit de lui reprocher son format (grand et lourd) qui risque de ne pas plaire à tout le monde, l'absence de chargeur rapide pour un appareil de ce prix, ainsi que le manque d'emplacement pour carte mémoire et de prise jack.

La suite de notre analyse de cette nouvelle gamme en page suivante.