Communiqué

Apple interpellé par Euroconsumers pour obsolescence programmée !

03 juillet 2020

Euroconsumers qui regroupe 5 grandes organisations européennes dont Test Achats, annonce avoir envoyé une lettre demandant à Apple de mettre fin la pratique de l’obsolescence programmée et d'indemniser les consommateurs à hauteur de 60 € chacun. L’organisation des consommateurs rappelle qu’en plus d’être une pratique déloyale envers les consommateurs, elle est également irresponsable sur le plan environnemental. Une démarche forcément et naturellement soutenue par Test Achats qui continue de se battre pour les droits du consommateur face aux pratiques d’obsolescence programmée notamment via sa campagne Trop vite usé.

Plus d’infos www.tropviteuse.be 

Euroconsumers, coupole dont fait partie Test Achats, première organisation internationale de consommateurs, a annoncé ce 2 juillet qu'elle avait envoyé une lettre de mise en demeure à Apple pour mettre fin à la pratique de l'obsolescence programmée des iPhones. Le but est de faire indemniser chaque consommateur concerné à hauteur de 60 €. Apple dispose alors de 15 jours pour répondre officiellement à la lettre, après quoi Euroconsumers envisagera les prochaines étapes juridiques.

Des pratiques déloyales et irresponsables

Cette demande formelle fait suite à une première lettre envoyée à Apple le 11 juin 2020, demandant à la société de mettre fin à l'obsolescence programmée de ses iPhones et d'indemniser les consommateurs européens suite à l'annonce d'un settlement de 310 millions de dollars aux États-Unis.

Par ailleurs, le 16 juin dernier, la Commission européenne a annoncé le lancement de deux enquêtes antitrust sur les services d'Apple afin de déterminer si elle traite de manière déloyale ses concurrents via l'Apple Store et son service de paiement mobile, Apple Pay. Cette décision intervient deux semaines seulement après la confirmation par le tribunal administratif italien du Lazio de l'amende de 10 millions d'euros infligée en octobre 2019 à Apple pour les problèmes de performances de l'iPhone liées au système d'exploitation IOS.

En effet, l’Autorité italienne de la concurrence AGCM a estimé qu'Apple a indûment influencé les consommateurs, en les encourageant avec insistance à installer des mises à jour sur leurs iPhones, sans leur offrir d'informations claires et directes sur l’impact de ces dernières. Ainsi, le consommateur voit les caractéristiques fonctionnelles de son Smartphone modifiées, altérant considérablement ses performances et réduisant artificiellement sa durée de vie. Apple a donc sciemment accéléré le processus de remplacement des produits par l'achat de nouveaux modèles d'iPhone ou de nouvelles batteries (Trade-in). Applea de cette façon sensiblement modifié les comportements des consommateurs en vue de réaliser un profit inéquitable. Des pratiques totalement déloyales à l’égard du consommateur et irresponsables sur le plan environnemental.

Trop vite usé

Test Achats qui soutient cette démarche notamment avec sa campagne Trop vite usé, invite les consommateurs à signaler tout problème rencontré à ce sujet sur son site web www.tropviteuse.be Un point de contact mis en place en 2016 pour détecter les produits qui vieillissent prématurément. Plus de 9000 produits ont déjà été signalés sur ce point de contact qui a reçu depuis quelques mois le soutien financier de la Commission européenne au travers du projet PROMPT. Plusieurs autres pays européens ont désormais lancé leur point de contact sur le modèle de celui développé par Test Achats.

 

Accès presse

Pour avoir accès à tous les contenus en tant que journaliste, nous vous demandons de nous envoyer un e-mail.