Communiqué

Test Achats lance une action collective contre Apple pour obsolescence programmée

02 décembre 2020

Test Achats va un pas plus loin dans sa lutte contre l'obsolescence programmée des appareils électroniques en lançant une action collective contre Apple. L’organisation s’attaque aux pratiques de la marque à la pomme, qui a sciemment proposé des mises à jour des modèles d’iPhones 6 tout en sachant qu’elles entraîneraient un ralentissement, une dégradation des performances et même des arrêts inopinés, mais n'en a pas informé les consommateurs. Selon Test Achats, l'objectif du fabricant américain était d'inciter les utilisateurs à acheter un nouvel appareil. L’organisation de consommateurs veut que les consommateurs soient indemnisés pour le préjudice subi et porte l'affaire devant les tribunaux dans le cadre d'une action collective.

 
 

Obsolescence programmée logicielle

"Lorsque l’on pense à l'obsolescence programmée d'un produit, on pense souvent à l’utilisation de pièces de piètre qualité ou à l’impossibilité de réparer un produit, pour pousser le consommateur à le remplacer. Cependant, l'obsolescence programmée peut aussi très bien s’organiser par le biais de logiciels", précise-t-on chez Test Achats.  Et c’est précisément ce qu’Appe a fait en 2017 en procédant à des mises à jour discrètes des softwares de ses modèles d'iPhone 6. Ces mises à jour ont eu un impact majeur sur le niveau de performance des smartphones. L'utilisateur n'en a pas été informé, alors que ces mises à jour ont entraîné un ralentissement important du fonctionnement des téléphones, une baisse des performances et parfois même des arrêts inopinés. Pour Test Achats, l'objectif d'Apple était clair : pousser les utilisateurs à acheter un nouvel appareil ou une nouvelle batterie.

 

Problème mondial

Les utilisateurs d'Apple dans le monde entier ont été confrontés au même type des problèmes. Dès que les problèmes des modèles d'iPhone 6 sont apparus, Test Achats et le BEUC ont adressé un courrier à Apple en lui demandant de les solutionner et de dédommager les consommateurs concernés. Par la suite, Altroconsumo, l'organisation sœur de Test Achats en Italie, a également déposé une plainte auprès des autorités. Avec succès : le 29 mai 2020, la Cour administrative italienne de Lazio a confirmé un jugement antérieur de l'Autorité italienne de la concurrence selon lequel Apple avait été condamnée à payer une amende de 10 millions d'euros. La Cour a considéré que le comportement d'Apple était une pratique commerciale déloyale et agressive. À peu près au même moment, aux États-Unis, Apple a accepté de dédommager les consommateurs en concluant un accord de 500 millions de dollars, ce qui a permis d'éviter une action collective imminente.

En raison de ces nouveaux éléments, Euroconsumers, le groupe d’associations de consommateurs dont Test Achats fait partie, a contacté Apple à plusieurs reprises pour réclamer une indemnisation pour les détenteurs d’iPhone 6, 6 Plus, 6S et 6S Plus en Belgique, Italie, Espagne, Portugal et Brésil et pour réclamer des modèles plus durables. Malgré ces tentatives, aucune solution n'a été trouvée au bénéfice des consommateurs.

 

Action collective

Test Achats a dès lors décidé d’introduire, ce 2 décembre, son action collective contre Apple auprès du Tribunal de l’entreprise de Bruxelles. « Nous estimons que les consommateurs belges ont le droit d'être traités avec le même respect et la même équité que les consommateurs américains, et qu’à ce titre, ils méritent d’être indemnisés » déclare Julie Frère, porte-parole de Test Achats. « Faut-il par ailleurs rappeler que l'obsolescence programmée est totalement irresponsable d’un point de vue environnemental ? ». Au moment où le besoin d’une transition vers une économie plus verte et durable se fait sentir plus que jamais, Test Achats lance un message clair : l’obsolescence programmée ne peut désormais plus être tolérée.

 

Les consommateurs qui sont ou étaient en possession de l'iPhone 6, 6 Plus, 6S et 6S Plus et qui souhaitent être tenus informés de l’action collective contre Apple et/ou qui souhaitent prochainement participer à l’action, peuvent s'inscrire via le formulaire en ligne sur www.testachats.be/apple.


Accès presse

Pour avoir accès à tous les contenus en tant que journaliste, nous vous demandons de nous envoyer un e-mail.