News

Scandale des données: nous demandons des clarifications à Facebook

06 avril 2018
Scandale des données facebook

06 avril 2018
Les données Facebook de millions de consommateurs ont été divulguées pour servir des campagnes politiques. Près de 61 000 profils d'utilisateurs belges sont concernés. Le réseau social compte-t-il rembourser aux consommateurs les profits engendrés par cette manoeuvre? Plus que jamais, signez notre pétition en cours "Mes données m'appartiennent"! 

Cambridge Analytica, une société de conseil et de marketing en ligne, a pu recueillir et utiliser les données Facebook de 87 millions de personnes pour envoyer des messages politiques ciblés lors des campagnes de Donald Trump et du Brexit.

Facebook ne respecte pas ses utilisateurs

Ceci démontre une fois de plus que Facebook collecte et partage à grande échelle les données de ses utilisateurs sans qu’ils en soient pleinement conscients, et encore moins d'accord. La société ignore ainsi le rôle central des utilisateurs dans l'économie de données. Pourtant, les données des consommateurs appartiennent aux consommateurs !

My Data Is Mine !

Voila pourquoi, avec les organisations sœurs italienne, espagnole, portugaise et brésilienne, nous avons lancé l’an dernier le manifeste "My Data is Mine". Nous exigeons que les consommateurs puissent, à tout moment, avoir le contrôle de leurs données, savoir exactement à quoi elles servent et être d’accord ou non avec cette utilisation. Et si des entreprises tirent profit de l’utilisation de ces données, les consommateurs doivent recevoir leur part ! 

Signez notre pétition

Les données de 87 millions de consommateurs concernées

Dans ce récent scandale, les données ont été recueillies via une application invitant les utilisateurs à faire un test de personnalité. Depuis 2014, environ 270 000 personnes ont fait ce test et ont ainsi vu les données personnelles de leur profil Facebook partagées. Mais ça ne s'arrête pas là. Grâce à l'application, les données de tous leurs amis Facebook semblent également avoir être collectées! Résultat: les données personnelles de 87 millions de personnes se sont retrouvées entre les mains de Cambridge Analytica.

Pour vérifier si vous faites partie des utilisateurs concernés, rendez-vous sur cette page. Dans l'encadré "Pourquoi mes informations ont-elles été partagées ?", vous pourrez voir si vous (et vos amis) avez été exposés à l'application "This Is Your Digital Life", du temps où elle était active.

Test Achats interpelle Facebook

Depuis l'éclatement du scandale, nous demandons à Facebook que clarté soit faite concernant la situation des utilisateurs belges. Nous avons appris que près de 61 000 personnes seraient concernées! Que va faire le réseau social pour garantir leurs droits? Comment Facebook va-t-il indemniser les consommateurs lésés et leur rembourser la plus-value générée par l’utilisation de leurs données?

Comment éviter que des applis collectent vos données à l'intérieur de Facebook ?

Bien que l’opération de collecte de données menée par Cambridge Analytica ne soit théoriquement plus possible, ce scandale montre qu’il est important de vérifier les paramètres relatifs aux applications sur votre compte Facebook.

Il est en effet possible d’installer des applications (services, quizz, jeux…) sur votre compte Facebook. Elles sont, en quelque sorte, des petits programmes que vous acceptez d’incorporer à Facebook pour profiter de leurs fonctionnalités. Ces applis demandent l'accès à certaines de vos données (au minimum, votre profil public) ainsi que des autorisations (p. ex. pour vous envoyer des notifications).

Vous pouvez néanmoins contrôler ces accès. Une fois connecté à votre compte sur Facebook, cliquez sur la petite flèche en haut à droite puis sur Paramètres > Apps et sites web. Les applis que vous avez installées apparaissent dans la liste "Connecté avec Facebook".

 Facebook data leak Apps paramètres

Supprimez les applis dont vous n’avez pas besoin en cliquant, pour chacune d’elles, sur la petite case à droite (1) et ensuite sur le bouton "supprimer" en haut à droite. Si vous avez un grand nombre d'applications, la liste ne sera pas complète. Cliquez sur "Afficher tout" (3), pour voir la suite. 

Ne craignez rien si l’appli porte le même nom qu’un programme qui vous est familier: cette opération n’effacera pas le logiciel correspondant sur votre ordinateur ou votre smartphone. Vous ne ferez que supprimer l’appli à l’intérieur de votre compte Facebook.

A gauche de la case à cocher, l’icône du crayon permet de modifier les accès et autorisations dont dispose chaque appli. Décochez toute information ou permission qui vous semble aller trop loin.

Une solution plus radicale consiste à refuser toute interaction de votre compte Facebook avec des applications. Pour cela, rendez-vous dans la rubrique "Applications, sites web et jeux" (4) et cliquez sur Modifier > Désactiver. Attention, ceci vous empêchera d’accéder à certaines fonctionnalités, comme celle de vous connecter avec votre compte Facebook sur d’autres sites web. Vous pouvez bien entendu réactiver la plateforme à tout moment.


Imprimer Envoyer par e-mail