Communiqué

Energie : Les consommateurs ne peuvent plus attendre leurs factures de régularisation !

25 novembre 2022

De nombreux consommateurs attendent depuis des mois leur facture de régularisation, même s'ils ont transmis à temps leurs relevés de compteur à leur gestionnaire de réseau. Malheureusement, ce problème n'est pas nouveau. Test Achats demande une solution urgente. Elle est en contact avec les fournisseurs, les gestionnaires de réseau de distribution (GRD) et les régulateurs. Pour rappel, dans ce contexte, Test Achats a mis en place le numéro 0800 29 116 accessible à tous.

Incertitude inacceptable
Les services de Test Achats ont reçu pas moins de 400 plaintes concernant des retards de leurs factures d'énergie au cours des derniers mois.
En ces temps incertains où les prix de l'énergie sont élevés, cette situation est inacceptable pour les consommateurs concernés. Pour les personnes bénéficiant d'un tarif énergétique variable, estimer correctement le montant de l'acompte est une tâche difficile. Ainsi, le relevé annuel est le moment où beaucoup attendent avec anxiété de voir si les acomptes ont suffisamment couvert leur consommation. Lorsque cette facture de régularisation est en retard, les familles sont laissées dans l'ignorance totale du montant final.

La nouvelle plateforme de données à blâmer ?
Les gestionnaires de réseaux et les fournisseurs mettent tous en avant un problème technique avec la plateforme de données utilisée pour communiquer les relevés de compteurs au fournisseur. Cette nouvelle plateforme de données n'a été déployée qu'en fin d'année dernière par Atrias, la filiale des gestionnaires de réseaux belges (Fluvius, Ores, Sibelga, Resa...).

Cependant, la mise en service de cette plateforme rendrait "l'échange mutuel de données (par exemple, les relevés de compteurs et les données de facturation) et les processus de marché (par exemple, les changements de fournisseurs et les déménagements) beaucoup plus rapides, plus transparents et plus précis", selon le communiqué de presse de l'année dernière.

En outre, selon les responsables du dossier, le passage des anciens systèmes à la nouvelle plate-forme ne causerait qu'une perturbation limitée à un petit groupe de clients pendant la phase de transition. Un an plus tard, Test Achats constate que les problèmes sont plus importants et plus durables que ceux annoncés initialement.

La FEBEG, l'organisation sectorielle des fournisseurs d'énergie, a remis à la fin du mois dernier une déclaration d'engagement à l'ancien secrétaire d'État à la protection des consommateurs afin qu'il "poursuive ses efforts pour résoudre tout problème dans ses propres systèmes et réduire les délais moyens". Cependant, dans le même temps, ils ont souligné sans ambiguïté que les fournisseurs dépendent, entre autres, de la réception des données des compteurs des gestionnaires de réseau pour établir les factures et qu'ils "réitéreront leurs préoccupations à Atrias et aux gestionnaires de réseau".

Test Achats exige une solution urgente
Pour JPh. Ducart, Porte-parole de Test Achats, “dans le contexte énergétique actuel, les problèmes de factures en retard ne peuvent être sous-estimés. Test Achats exige un calendrier clair dans lequel les problèmes à Atrias devraient être résolus. Test Achats est en contact avec les différents fournisseurs, gestionnaires de distribution, elle poussera notamment la CREG à prendre des sanctions si les délais promis ne sont pas respectés


Pour rappel, si vous avez également attendu des mois pour recevoir votre facture de régularisation ou que vous n’arrivez pas à contacter votre fournisseur, le numéro 0800 29 116 est toujours disponible.