L'alimentation et la santé sous la loupe de logo TA
News

La pétition pour rendre le Nutri-Score obligatoire en Europe clôturée

28 avril 2020

Avec six autres organisations sœurs européennes, nous avons lancé en mai 2019 une initiative citoyenne pour inciter la Commission européenne à agir. Un million de signatures étaient nécessaires, dont 15 750 en Belgique.

Aujourd’hui, de nombreux consommateurs ne comprennent pas les informations sur les étiquettes des produits alimentaires vendus en supermarchés, ou n’ont pas le temps de les lire, ce qui rend difficile l’achat de produits sains. Ce n’est pas un hasard si les problèmes de surpoids et d’obésité deviennent de plus en plus préoccupants en Belgique, mais également ailleurs en Europe.

Le Nutri-Score vous aide à choisir en un coup d’œil les produits les plus intéressants sur le plan nutritionnel. Nous souhaitons donc qu'il soit rendu obligatoire au niveau européen. Nous avons pour cela lancé une pétition en mai 2019 afin d’atteindre cet objectif. Celle-ci a depuis été clôturée. 

Un outil simple et efficace

Le Nutri-Score a pour but d’aider à choisir en un coup d’œil les produits les plus intéressants sur le plan nutritionnel dans les rayons des supermarchés.
Ce label prend en compte des paramètres à favoriser (fibres, protéines, fruits, légumes et noix) et des paramètres à limiter (kilocalories, acides gras saturés, sucres et sel) pour aboutir à une évaluation générale de la valeur nutritionnelle d'un aliment.

Il est représenté par cinq lettres, de A (le meilleur score) à E (le plus mauvais score), en passant par B, C et D, et cinq couleurs, avec le vert et le rouge aux deux extrêmes, comme les feux de signalisation.

Déjà adopté en Belgique

Le Nutri-Score a été adopté en France en 2016. La même année, il a été intégré dans une vaste étude du comportement d’achat et s’est révélé plus efficace que les autres systèmes d'étiquetage simplifié comme le feu de signalisation anglais.

Il est le mieux compris par les consommateurs et permet d’améliorer significativement la qualité nutritionnelle du caddie. En outre, il favorise la reformulation des produits par les fabricants (diminution du sucre, sel, etc) qui veulent proposer les meilleurs produits sur le marché.

Convaincus par l’efficacité du Nutri-Score, nous avons plaidé pour son introduction en Belgique, ce qui est devenu une réalité le 2 avril 2019.

Un Nutri-Score européen

Bien que le Nutri-Score soit désormais l'étiquetage officiel en Belgique, il reste facultatif en raison de la réglementation européenne. Trop peu de fabricants l’apposent dès lors sur leurs produits. 

C’est pourquoi, avec six autres organisations de consommateurs européennes, nous avons demandé à la Commission européenne de le rendre obligatoire au niveau européen. Pour que la Commission soit obligée d’examiner cette demande, un million de signatures étaient nécessaires, dont 15 750 en Belgique.

L’objectif pour notre pays était presque atteint (plus de 80%). Toutefois, la crise du coronavirus a détourné l’attention de ce sujet. Les organisateurs ont dès lors pris la décision de clôturer la pétition en ligne, et de poursuivre le combat par d'autres voies.

Une coalition inédite

En avril 2020, nous avons formé une coalition de près de 40 acteurs qui demande que le Nutri-Score soit rendu obligatoire au sein de l'Union européenne. Cette coalition regroupe des organisations de consommateurs, dont Test Achats, mais aussi des fabricants, dont Nestlé et Danone, des distributeurs tels que Carrefour et Delhaize ou des scientifiques tels que le Dr Stefanie Vandevijvere, de l’Institut de Santé publique Sciensano.

Dans le cadre de la stratégie « farmtofork », la Commission européenne a annoncé le 20 mai dernier qu’elle va proposer en 2022 un étiquetage nutritionnel harmonisé obligatoire. Nous espérons qu’elle optera pour le Nutri-Score qui est le label le mieux compris par les consommateurs et déjà utilisé par six Etats de l’Union européenne.