L'alimentation et la santé sous la loupe de logo TA
News

Nutri-Score : quelle boisson mettre dans le cartable de votre enfant ?

03 octobre 2019

03 octobre 2019
Que donner à boire à votre enfant pour l’hydrater correctement tout au long d’une journée d’école? Nous avons établi le Nutri-Score de près de 500 berlingots et bouteilles de moins de 500 ml susceptibles d’être embarqués dans les cartables. Toutes les boissons ne se valent pas. Fiez-vous à notre analyse.

Pour bien hydrater vos enfants durant une journée d’école, rien ne remplace l’eau (plate ou pétillante), seule boisson non lactée à pouvoir arborer un A. Vous pouvez bien entendu varier les plaisirs de temps en temps. Pour vous aider à faire les bons choix, nous avons analysés à la lumière du Nutri-Score près de 500 boissons à mettre dans les cartables.

Comparez près de 500 boissons

Nos petits écoliers boivent trop peu : 98 % des 6 à 9 ans et 95 % des 10 à 13 ans boivent moins que le 1,5 litre/jour recommandé. S’ils ingurgitent trop peu d’eau, ils boivent aussi trop ou trop souvent de boissons sucrées. Presque 1 enfant sur 5 de l’école primaire boit quotidiennement des sodas.

Les boissons destinées aux enfants s’en sortent moins bien

Si certaines boissons sont bourrées de sucres ou d’édulcorants, des alternatives plus saines existent également. 11 % des produits analysés obtiennent un A, 26 % un B, 23 % un C, 24 % un D, 16 % un E. Tous les berlingots et bouteilles ne sont bien sûr pas spécifiquement destinés aux enfants, on y retrouve des colas et autres. Mais, des 79 produits analysés qui leur sont spécifiquement dédiés (images d’animaux ou cartoons), 33 % arborent un A ou un B, 25 % un C et 42 % un D ou un E. Plus d’un tiers présente donc un faible Nutri-Score.

Prenons un exemple : Ces limonades aux fruits destinées aux enfants nous semblent saines. Or, elles contiennent seulement un peu moins voire la même quantité de sucres par 100 ml qu’un cola ou un fanta et obtiennent également un Nutri-Score E. Et tout ça pour 10 à 12 % de fruits. A choisir, les boissons aux fruits sont un meilleur choix, mais avec modération car elles contiennent encore beaucoup de sucres et peu de vitamines et de fibres.

  

Toutes les boissons aux fruits ne se valent pas. Ici, le premier est un jus d’orange pur (100 % fruits et sans sucres ajoutés) tandis que le Multivitamines de Minute Maid est un nectar (50 % de fruits et sucres ajoutés). Sans oublier que ni les jus, ni les nectars, ni les smoothies ne remplacent un vrai fruit à manger.

Une boisson lactée peut également être un bon choix, d’autant que la grande majorité des enfants n’en consomme pas assez. Certaines boissons lactées pauvres en graisse et en sucre arborent un Nutri-Score A. Bon nombre d’entre elles affichent un B et les plus sucrées, un C. En effet, plus de goût signifie souvent plus de sucre. La plupart des laits aromatisés ou yaourts à boire contiennent du sucre ou des édulcorants ajoutés. Dans les boissons lactées, rien ne vaut le lait naturel.

Vers le comparateur des boissons pour l'école

Le A réservé à l’eau

Si peu de A sont affichés sur les emballages, c’est parce que le calcul du Nutri-Score des boissons (à l’exception des boissons lactées et des alternatives végétales) est différent de celui appliqué à tous les autres produits alimentaires. Les critères pour attribuer les points négatifs (énergie et sucre) et les points positifs (taux de fruits, légumes ou noix) sont différents. Et le Nutri-score A est réservé à l’eau naturelle ou pétillante. 

Le Nutri-Score habituel s’applique par contre aux boissons lactées et aux alternatives végétales, dont les moins grasses et les moins sucrées arborent aussi un A.

Un étiquetage clair pour les édulcorants svp !

Les édulcorants sont rarement mentionnés de manière bien visible, contrairement aux allégations telles que "sans sucre" et "sans sucres ajoutés" qui ornent l’avant du paquet. 27 % des 474 produits analysés en contiennent, mais presque la moitié ne l’indiquent pas clairement.

Ces faux sucres permettent aux producteurs de réduire facilement la teneur en sucre et en calories de leurs produits afin d’atteindre un meilleur Nutri-Score. Or, il est préférable de limiter tant que possible la consommation d’édulcorants en particulier chez les enfants de moins de 12 ans pour qui ils sont déconseillés. Leur présence devrait donc être clairement indiquée à l’avant de l’emballage d’autant que le Nutri-Score ne mentionne pas la présence ou non d’édulcorants. De plus, nous trouvons que les produits destinés aux petits devraient les exclure et réduire leur teneur en sucre.

Signez la pétition pour un Nutri-Score obligatoire 

Bien que le Nutri-Score soit désormais l'étiquetage officiel en Belgique, il reste facultatif en raison de la réglementation européenne. Trop peu de fabricants l’apposent dès lors sur leurs produits. 

C’est pourquoi, avec six autres organisations de consommateurs européennes, nous demandons à la Commission européenne de le rendre obligatoire au niveau européen. Pour que la Commission soit obligée d’examiner cette demande, un million de signatures sont nécessaires, dont 15 750 en Belgique.

Vous souhaitez effectuer aisément un choix éclairé dans l’abondance de boissons pour l’école que l’on trouve dans les rayons ? Signez la pétition !

Signez la pétition ici