News

Sauvez des vies – signez la pétition pour la transparence des études cliniques

07 juin 2013 Archivé
sauvez des vies

07 juin 2013 Archivé

À peine la moitié des études sur les médicaments font l'objet d'une publication dans des revues médicales. Celles comportant des résultats négatifs sont le plus souvent passées sous silence. Signez aujourd'hui la pétition pour la publication de TOUS les résultats de TOUTES les études cliniques !

Les études sur les médicaments sont indispensables. Elles permettent de savoir si ceux-ci sont sûrs et efficaces. Or, l'absence d'informations a déjà coûté de très (trop) nombreuses vies !

Par manque de transparence, la vraie valeur d'un médicament est trop souvent surestimée. L'ouverture de l'accès à toutes les données permettra à des experts de procéder à des analyses indépendantes et d'éviter des drames comme celui du Vioxx. Selon les estimations, cet anti-inflammatoire aurait déjà entre 88 000 et 140 000 infarctus évitables et décès soudains sur la conscience rien qu'aux Etats-Unis !

Entre transparence et opposition

Après de longues années de fermeture, l'agence européenne des médicaments, l'EMA, a récemment opté pour une véritable politique de transparence. Un changement assurément bien nécessaire, trop de scandales ayant miné la confiance des consommateurs dans les médicaments, l'industrie pharmaceutique et le monde politique.

Toutefois, certaines sociétés pharmaceutiques sont clairement opposées à cette ouverture par rapport aux données de leurs médicaments. Les sociétés AbbVie et Intermune sont même allées jusqu'à citer l'EMA devant la Cour européenne de Justice et plaident pour le respect du secret de leurs données en invoquant la sempiternelle excuse des "informations commercialement confidentielles".

La transparence étant fondamentale pour les consommateurs, notre organisation faîtière européenne, le BEUC (Bureau Européen des Unions de Consommateurs), a demandé d'intervenir dans ce procès. Le BEUC devrait ainsi être pleinement partie au procès et avoir accès aux documents, déposer des pièces et également plaider.

Loi européenne en préparation

L'Europe a par ailleurs un projet de loi sur les études cliniques, un projet qui vise certes à améliorer le faible niveau actuel de transparence, mais ne va pas assez loin. Fort heureusement, la Commission compétente du Parlement européen a approuvé plusieurs amendements qui vont dans le sens d'une amélioration fondamentale.

La balle est aujourd'hui dans le camp du Parlement européen et du Conseil européen, et nous demandons à la ministre Onkelinx ainsi qu'à tous les représentants belges au sein du Parlement de se prononcer résolument en faveur de la transparence.


Imprimer Envoyer par e-mail