News

Le prix du vin affecte-t-il notre goût ?

25 mai 2021

“Les goûts et les couleurs ne se discutent pas”, dit l'adage. Et le fait que notre goût est influencé par toutes sortes de facteurs ne fait également aucun doute. Mais quelle est l'influence du prix sur la qualité du vin ? Des chercheurs suisses se sont penchés sur la question.

Les recherches montrent que nous jugeons souvent le goût et la qualité du vin en fonction des facteurs suivants :

Provenance

Les vins provenant de pays viticoles renommés tels que la France et l'Italie sont parfois classés dans le segment de prix élevé des vins de qualité supérieure sur la seule base de leur origine, tandis que plusieurs pays viticoles moins connus fournissent le segment de qualité inférieure des vins bon marché.

Jugement d'expert

En outre, les consommateurs suivent généralement les conseils des experts en vin dans leur comportement d'achat et leur évaluation du goût. Ainsi, les vins obtiennent une meilleure note après une évaluation positive d'un expert en vin, qu'après une évaluation négative. De plus, les vins qui obtiennent une note moyenne ou élevée de la part des experts se vendent généralement plus que les vins ayant une note faible.

L'étiquette

L'étiquette apposée au dos d'une bouteille de vin, avec l'histoire générale du producteur, des descriptions gustatives détaillées, l'association avec des plats et la déclaration d'une production respectueuse de l'environnement, est fortement appréciée par le consommateur et garantit une intention d'achat plus élevée. En revanche, les informations sur les ingrédients ont tendance à avoir un effet négatif.

Le prix

Récemment, des chercheurs suisses ont mené une expérience pour déterminer dans quelle mesure le prix affecte notre évaluation gustative du vin. Pour ce faire, ils ont délibérément manipulé les informations relatives au prix lors d’une dégustation de vin. Les 140 participants à cette étude étaient des volontaires qui ne connaissaient pas le but réel de cette dégustation.

Les résultats ont montré que les candidats ont trouvé les trois vins rouges italiens - vin le moins cher, vin moyen, vin haut de gamme - de l'étude également savoureux ou agréables. Le fait que le prix soit mentionné ou non n'a aucune influence sur ce point. Le vin le moins cher (sans évaluation d'expert) a été jugé significativement plus agréable lorsque le prix a augmenté. Mais diminuer le prix du vin le plus cher n'avait aucune influence sur le goût.

En revanche, il existe des différences d'intensité gustative entre les trois vins testés. Le vin le moins cher a été jugé moins intense que le vin de milieu de gamme, qui à son tour a été jugé légèrement moins intense que le vin haut de gamme. Ainsi, l'intensité du goût a augmenté avec le prix (et l'évaluation des experts). Ni le fait d'indiquer ou non le prix, ni le fait de donner des informations trompeuses sur le prix n'ont eu d'influence sur l'intensité subjective du goût.

Le vin cher n'a pas nécessairement meilleur goût que le vin bon marché

La force de cette étude est qu'elle s'est déroulée dans un cadre réaliste. Le fait qu'il y ait eu 140 participants dans ce sondage est également un point positif. Le fait que seuls trois vins rouges aient été inclus est un point négatif. Nous ne savons pas si les mêmes résultats auraient été obtenus avec du vin blanc ou d'autres vins rouges. De même, l'influence d'autres critères pouvant jouer un rôle dans l'évaluation du consommateur, tels que l'odeur et la couleur du vin, n'a pas été étudiée.

Cette étude confirme la conclusion de recherches antérieures, à savoir que lorsque l'on déguste sans connaissance préalable du prix, le vin cher n'a pas nécessairement un goût plus agréable ou plus savoureux que le vin bon marché. Et que le prix du vin peut nous induire en erreur en nous faisant croire que le vin cher a meilleur goût que le vin bon marché. Ainsi, lorsque vous achetez une bouteille de vin, il est préférable de ne pas trop vous laisser influencer par le prix, mais plutôt par vos propres préférences gustatives.

Cela ne signifie pas pour autant qu'il n'existe aucun lien entre la qualité du vin et son prix. L'intensité du goût joue un rôle dans l'évaluation de la qualité. Et selon cette recherche, il semble y avoir un lien avec le prix (et l'évaluation par les experts). Le vieil adage "In vino veritas" ("Dans le vin, la vérité") semble donc s'appliquer à l'intensité du goût du vin, mais le prix semble également important pour l'appréciation générale du vin. 

Le fait que le bon vin ne doit pas toujours être cher est prouvé par nos propres tests de vin. Chaque année, nous testons plusieurs centaines de vins disponibles à moins de 15 € dans les supermarchés belges ou chez les cavistes, tant sur le plan de la qualité chimique via des tests en laboratoire, que sur le plan gustatif via un test de dégustation à l'aveugle entre connaisseurs en vins. En tant qu'abonné au Guide des Vins, vous avez accès à tous les détails des résultats de nos tests.

VERS NOTRE COMPARATEUR VIN