News

Comment l’assurance indemnisera-t-elle les dégâts de l’inondation à mon habitation?

Les règles du jeu sont fixées par la loi et votre contrat. 

13 août 2020
indemnisation maison inondation

 

Une fois votre sinistre déclaré auprès de votre assureur habitation, ce dernier peut vous envoyer son propre expert pour évaluer le dommage. Mais il peut parfois se baser simplement sur les constatations de votre courtier ou agent d’assurances. 

Si vous découvrez encore, après la visite de l’expert, des dommages provoqués par la tempête, vous pouvez toujours les déclarer à votre assureur. Mais il sera davantage enclin à vous demander de prouver leur lien avec l’inondation.

Ne croyez pas trop vite que vous êtes couvert "pour tout". Ce sont principalement la loi et les conditions générales du contrat qui déterminent dans quelles circonstances vous serez indemnisé, et de quelle manière. Si le sinistre n’est pas couvert, vous ne toucherez rien. 

Nous passons en revue les règles du jeu pour l’indemnisation d’un sinistre couvert par la police habitation.
 
La plupart des assurances habitation couvrent votre bâtiment en valeur à neuf. C’est le montant nécessaire pour réparer votre maison ou la reconstruire (au prix d’aujourd’hui). 
La valeur à neuf est généralement retenue également pour le mobilier et les équipements, à quelques exceptions contractuelles près (souvent des appareils électroménagers comme un lave-linge ou un séchoir, les œuvres d’art, les vêtements). Quant aux appareils électriques endommagés, il est généralement prévu de les remplacer par un appareil neuf aux performances équivalentes, indépendamment de leur âge. Certains contrats réduisent l’indemnité en fonction de la vétusté (souvent une diminution de 5 à 10 % par an après 5 à 7 ans), ou imposent des limitations (p. ex. indemnité réduite pour des outils de jardinage ou de bricolage).

Si vous ne faites pas réparer les dommages à votre maison, ou si vous n’en achetez pas une autre en remplacement, la loi ne vous accorde qu’une indemnité de 80 %. Idem pour le mobilier endommagé. Mais la plupart des assureurs sont plus généreux et vous remboursent la totalité. 

Souvent, vous ne serez pas indemnisé jusqu’au dernier centime. Une franchise sera le plus souvent déduite, c’est-à-dire que vous devrez supporter une certaine partie du dommage. Elle est souvent de 250 € à 300 € mais, si votre contrat n’accorde que la couverture minimum, elle peut aller jusqu’à 1 300 €. Si une seconde inondation survient dans les sept jours après que le niveau est revenu à la normale, la franchise éventuelle n’est appliquée qu’une seule fois. 

 

Vous avez des questions ?

Vous pouvez les poser à nos experts du Service Conseil. Vous pouvez les appeler au 02 542 33 33 du lundi au vendredi de 9 à 12h30 et de 13 à 17h (16h le vendredi). Ou vous pouvez les contacter en ligne.

appelez le 02 542 33 33