Dossier

De l'importance de vos extraits de compte

28 août 2019
L'importance de vos extraits de compte

28 août 2019
Vérifiez toujours bien vos extraits de compte. Et conservez surtout ceux qui contiennent des informations importantes car ils font office de preuve en cas de litige.

Dès lors que vous avez donné un ordre de paiement à votre banque, ou quand vous avez vous-même reçu un versement, la banque est obligée de vous en fournir les informations détaillées sur un support durable. Des années durant, des extraits de compte sur papier ont donc été envoyés. Quand furent mises en place des agences bancaires avec espace self-service, il fut possible d’aller imprimer soi-même ses extraits. Avec l’avènement de la banque par voie électronique, on a franchi un cap supplémentaire : on peut consulter ces documents directement en ligne si on le désire.

Les extraits de compte constituent une source importante d’informations à laquelle il vaut mieux porter un minimum d’intérêt. Les consommateurs n’y prêtent pas suffisamment attention. Surtout les plus jeunes.

Les extraits, loin d’être inutiles

Comme outil de communication de votre banque

C’est une pratique très courante dans les banques : communiquer avec les clients par l’entremise d’une mention sur les extraits du compte à vue. Cela figure d’ailleurs dans les conditions générales de toutes les banques. Vu que cela peut concerner une information importante - une augmentation tarifaire par exemple, vous avez tout intérêt à lire attentivement ces communications de la banque sur vos extraits. Afin, si besoin, d’utiliser votre compte autrement, voire de changer de banque.

Si vous désirez changer de banque, n’hésitez surtout pas à utiliser notre comparateur des comptes à vue. Nous vous aidons à choisir le compte le moins cher pour vous en fonction de votre profil utilisateur.  

Vers notre comparateur

Comme moyen de contrôle pour vous
Par ailleurs, les extraits de compte vous donnent aussi l'occasion de passer systématiquement en revue vos opérations bancaires. Peut-être avez-vous noté un montant erroné ? Ou payé deux fois la même facture ? Plus vite vous vous en rendrez compte, plus vite pourrez-vous régler cette affaire ! Et si vous conservez vos extraits pendant un certain temps, vous pouvez même vous en servir comme « livre de comptes du ménage » en mode un peu plus moderne. Pour, par exemple, faire le point sur vos dépenses domestiques au Colruyt l’année passée, ou encore à la station-service. De nombreuses banques proposent à cette fin un outil de recherche bien pratique, via votre compte en ligne ou via l’application bancaire.
Comme preuve pour vous
Enfin, les extraits de compte peuvent aussi faire office de preuves de paiement. Si vous recevez un jour un rappel de votre opérateur télécom concernant une facture de l’année précédente, vous serez ravi de pouvoir prouver que vous aviez payé grâce à votre extrait de compte. Idem si vous déclarez dans vos impôts les pensions alimentaires que vous versez pour votre fils et que le fisc vous réclame une preuve de paiement (il peut remonter jusqu’à 7 ans en arrière).

Nous conseillons de les conserver 10 ans

Toutes les infos qui figurent sur vos extraits de compte n’ont évidemment pas le même degré d’importance. Nous payons de plus en plus de façon électronique. Les extraits de compte permettent de garder une trace de chaque transaction. Qu’il s’agisse de la fois où vous avez sorti votre carte de banque pour payer la nouvelle machine à laver, ou pour chaque sandwich que vous achetez pour votre lunch. Dans les faits, toutefois, il n’y a que quelques transactions qui importent vraiment et pour lesquelles une preuve pourrait s’avérer utile.

En ce qui concerne les sommes que l’on pourrait vous réclamer, mieux vaut conserver la preuve de leur paiement tant que le délai de prescription n’est pas atteint, soit jusqu’au moment où le créancier ne peut légalement plus rien vous réclamer. Cette période varie de 1 à 10 ans en fonction des cas (cf. notre dossier Quand une dette est-elle prescrite ?) Par commodité, nous recommandons 10 ans pour toutes les preuves de paiement.

Par ailleurs, il y a quelques transactions occasionnelles pour lesquelles - question de bon sens - il vaut mieux garder une preuve aussi longtemps que cela peut s’avérer utile, voire à vie si nécessaire. Par exemple en matière de dépenses pour la maison (tant que vous en êtes propriétaire), de transactions importantes au sein de la famille (p. ex. un don indirect par virement) ou encore pour toute autre dépense conséquente.

Digital versus papier

Les clients qui ne disposent pas d’un ordinateur, d’une tablette ou d’un smartphone peuvent, en principe, se faire envoyer leurs extraits sur papier (sauf pour certains comptes en ligne). Mais c’est quasi toujours payant. Et si vous souhaitez les recevoir de manière régulière, votre compte risque bien de vous coûter quasi le double par an ! Un certain nombre de banques propose une solution alternative avec les imprimantes pour les extraits de compte dans les espaces self-service de leurs agences. Mais, ces derniers temps, elles ont tendance à réduire progressivement ce service, voire à le supprimer ! La pression des banques en faveur d’une société digitale où le consommateur règle ses opérations bancaires lui-même par voie électronique, est de plus en plus grande.
 
D'autre part, il est un fait que de nombreux consommateurs utilisent aujourd'hui la banque en mode numérique. L'historique leur permet de consulter la liste de toutes leurs transactions bancaires. Celui qui va un pas plus loin et qui demande ses extraits par voie électronique dispose, en outre, de documents qui ont une valeur juridique (les transactions y sont numérotées). 
L’un va imprimer les extraits électroniques lui-même à domicile, l'autre va les stocker numériquement… Strictement parlant, seule la version numérique a pleine valeur juridique. Mais dans les faits, si vous n’avez que votre propre impression comme preuve de transaction, celle-ci sera toutefois acceptée dans de nombreux cas. Mais il n’est pas exclu que sa force probatoire puisse être remise en cause, étant donné qu’il est possible de modifier un document avant de l’imprimer.
 
Attention, si vous optez pour la version extraits électroniques, c’est à vous la plupart du temps qu’il incombe de prendre l’initiative, à temps, de les conserver (10 ans, voire plus). Toutes les banques ne mettent pas ces informations à disposition de leurs clients aussi longtemps, ce que nous regrettons vivement. Plus d’infos à ce sujet dans notre article Banques : les extraits devraient être accessibles 10 ans.

Si vous n’avez pas pensé vous-même, en temps et en heure, à conserver les extraits que vous jugiez importants et que vous n’y avez plus accès, vous pouvez certes demander un duplicata à la banque (il a la même valeur juridique qu’un extrait original), mais sachez que c’est rarement gratuit. De plus, même de cette façon, on ne peut pas remonter indéfiniment dans le temps…

Si vous avez fermé votre compte et que vous n’avez plus accès à l’e-banking, en principe, vous pouvez faire une croix sur vos extraits. Seules quelques banques assurent qu’il est encore possible d’y accéder, sur demande expresse.
 
 
Community

Argent & assurances

Conversations liées