Alerte

Les fraudes aux huissiers continuent: restez vigilant

12 août 2021

Nous avons reçu plusieurs plaintes de consommateurs victimes d’arnaques aux huissiers. Si ces agissements ne sont pas nouveaux, ils semblent reprendre du service. Restez donc vigilant en cas de demande de remboursement douteuse.  
Plusieurs consommateurs nous ont effectivement fait part dernièrement de cas d’arnaques aux huissiers de la part des bureaux Raadsma & Koc et Shawn Dosser en Partners. Ces derniers opèrent de manière similaire : “Ils vous téléphonent, s’identifient comme huissiers, puis font pression sur vous pour obtenir un paiement dans les deux jours en vous indiquant, qu’à défaut, l’huissier viendra prendre vos meubles trois jours plus tard”, expliquent nos juristes. 

 

Des menaces qui n’ont rien de légal 

A la suite de ces appels téléphoniques, ces faux bureaux d’huissiers continuent de menacer les consommateurs en leur adressant des mails. Ils réclament ainsi le versement d’une certaine somme à rembourser avant une date butoir, sans quoi, ils procéderont à la saisie des biens, précisant que la loi “les y autorise” et qu’en l’absence du consommateur, “un serrurier et la police seront également présents pour procéder à l’ouverture du domicile”. 

Des menaces qui n’ont rien de légal comme le rappelle la Chambre nationale des huissiers de justice. En cas de doute, vérifiez si le nom de l’étude d’huissiers qui vous a contacté se trouve dans la liste officielle émise par la Chambre nationale. Retrouvez également sur leur site d’autres astuces pour vous permettre de vérifier l’authenticité de l’étude d’huissiers en question et d’identifier les fraudeurs. 

 

Ne répondez pas et surtout ne payez rien

Dans tous les cas, nos juristes soulignent qu’il ne faut pas accepter les exigences formulées dans ces courriers et mails et conseillent de tout simplement ne pas y répondre et surtout, de ne rien payer.

Pour toutes autres questions concernant une communication d’un huissier, retrouvez notre dossier dédié aux huissiers de justice.

En cas de doute, n’hésitez pas à prendre contact avec notre ligne juridique au 02 542 33 33. 

Vers notre ligne juridique

Nous vous rappelons qu’il faut être vigilant face aux milliers de tentatives d’arnaques et d’escroqueries sur Internet ou par téléphone par l’intermédiaire de pseudo “avocats”, “huissiers” et autres “bureaux de recouvrement” qui tentent d’extorquer des sommes d’argent de manière frauduleuse auprès des consommateurs.