News

Prix en supermarchés : aujourd’hui 7,44 % plus chers qu’en mai 2021

31 mai 2022
inflation, augmentation des prix en supermarchés

Vous l'avez déjà remarqué sur votre ticket de caisse : les prix dans les supermarchés continuent d'augmenter. Pour le même caddie, vous payez maintenant 7,44 % de plus qu'il y a un an. Le mois dernier, la hausse des prix était légèrement inférieure à 6 %. Il est plus approprié que jamais de se concentrer sur les promotions et de bien comparer.

Selon les chiffres officiels, l'inflation générale, ou l'augmentation du coût de la vie, était de 8,97 % en mai. Il s'agit du niveau le plus élevé depuis août 1982. Ceci indique la situation exceptionnelle dans laquelle nous nous trouvons actuellement.

Plusieurs causes

Comme on le sait depuis quelques mois, cette forte inflation est en grande partie due aux prix élevés de l'énergie. Mais ce n'est pas le seul coupable.

Outre la guerre en Ukraine, le blé est aussi devenu plus cher notamment en raison de récoltes antérieures décevantes aux États-Unis et au Canada, et maintenant aussi en Inde. Nous constatons en outre une augmentation de la demande de céréales de la part de la Chine, entre autres. 

Les prix des huiles ont également augmenté, en raison de conditions météorologiques moins favorables, mais aussi de la demande accrue de biocarburant résultant de la hausse des prix du pétrole. 

Le lait est devenu plus cher : les prix des aliments pour bétail ont augmenté.

Quant aux œufs, ils sont désormais plus chers après que de nombreuses poules pondeuses ont dû être abattues en raison de la grippe aviaire. 

Un caddie plus cher 

Concrètement, quel est l’impact de tout cela sur vos achats ?  Nous surveillons, mois après mois, plus de 3000 prix dans un certain nombre de supermarchés (Albert Heijn, Carrefour, Colruyt, Cora, Delhaize, Aldi et Lidl). Cela nous donne une indication fiable de l'évolution des prix.

En avril, les prix avaient globalement augmenté de près de 6 % par rapport à l'année précédente. En mai, cette augmentation a été encore plus importante, atteignant près de 7,5 %.

La plus forte hausse reste celle des spaghettis (+ 35,3 %). Viennent ensuite les tomates (+26,5 %), le papier toilette (+25,8 %), l'huile de friture (+25,4 %) et le beurre (+24 %).

Les produits laitiers et les produits du rayon poissonnerie sont devenus 10 % plus chers en un an. Les prix des produits d'épicerie ont augmenté de 9,1%, ceux de la charcuterie de 8,6%, ceux des légumes de 6,5% et ceux de la viande de 5,2%.

Les marques de distributeur et les produits blancs également touchés

Si vous voulez économiser sur votre facture, vous pouvez bien sûr vous concentrer sur les marques de distributeur ou les produits blancs. Mais eux aussi sont soumis à des augmentations de prix.

8 rouleaux de papier toilette des produits blancs chez Carrefour coûtaient 1,89 € il y a un an. Aujourd'hui, vous payez 2,49 € pour l'obtenir. Cela représente une augmentation de prix de 31,8 %.

 

Les spaghettis Delhaize 365 (500 g) coûtaient à peine 0,39 € en mai 2021. Maintenant, vous payez 0,55 €. Soit une augmentation de prix de pas moins de 41 %.

 

Une dépense supplémentaire de près de 30 euros par mois pour une famille de 2 personnes

Un taux d'inflation de 7,44 % signifie que votre panier de courses dans les supermarchés étudiés est aujourd'hui en moyenne 7,44 % plus cher qu'il y a un an. Cela signifie qu'une famille de deux personnes devrait dépenser près de 30 euros de plus par mois si elle avait la même liste de courses qu'il y a un an : 419 euros aujourd'hui contre 390 euros en mai 2021.

Nous constatons cependant quelques baisses de prix pour les fruits et légumes (oranges : -11,8% ; pommes Granny Smith : -4,77% ; oignons : -6%). Et nous nous attendons à encore plus, car certains produits ne peuvent pas être exportés vers la Russie, ce qui crée une offre excédentaire sur les marchés européen et belge. Mais pour de nombreux autres produits, nous craignons que les prix n'augmentent encore davantage en raison de la réduction de l'offre. Nous pensons en particulier au blé, à l'huile, au lait et aux œufs, et de façon plus générale, aux produits qui contiennent ces aliments.

Adaptez votre comportement d’achat

Si vous ne voulez pas faire dérailler l'addition au supermarché, il est conseillé de miser au maximum sur les promotions et sur les produits de marque propre. De cette façon, vous pouvez espérer tempérer les effets de ces hausses des prix.

Comparer également les prix par unité de mesure (par kg, litre, …) et bien sûr, vous pouvez toujours consulter notre module supermarché pour savoir quel est le supermarché le moins cher de votre région.

DECOUVREZ LE SUPERMARCHE LE MOINS CHER DE VOTRE REGION